Un conseiller à votre écoute au 0 973 019 208 7 jours sur 7, de 9h30 à 19h

rappel gratuit

 

Acheter ou louer : les questions à se poser Plus vous restez longtemps dans le même logement ou dans le même secteur géographique, plus l'acquisition d'un bien immobilier devient rentable par rapport à la location. Quelques questions sont importantes pour déterminer s’il est préférable d’acheter.

Quelles sont vos exigences en termes de mobilité ?

Le statut de locataire facilite un déménagement rapide en cas de changement soudain dans la vie personnelle ou professionnelle. Cette liberté de mouvement est cependant limitée par le délai de préavis à respecter qui varie de 1 à 3 mois suivant les contrats et les raisons de votre déplacement, et les perspectives du marché de la location. Cependant, si votre activité professionnelle vous impose de rester mobile et de déménager souvent, il n’est pas recommandé de devenir propriétaire, à moins de vous placer dans une perspective d’investissement à plus ou moins long terme.

Y a t-il un âge idéal pour accéder à la propriété ?

On peut devenir propriétaire à tout âge, mais il est préférable de posséder sa résidence principale et d'avoir remboursé un éventuel emprunt avant la retraite, afin de faire face à l'inévitable baisse des revenus causée par la cessation de l'activité professionnelle. Sachant que la durée moyenne d'un prêt immobilier est de 20 ans, et qu’elle peut atteindre près de 30 ans pour les jeunes acquéreurs, cela signifie qu’il est raisonnable d’acheter son premier bien avant 45 ans. Généralement, le premier achat immobilier intervient dès que la vie professionnelle est lancée et stabilisée (signature d’un CDI par exemple), souvent en parallèle de projets familiaux (mariage, famille). L’âge moyen du premier CDI est de 27 ans, celui du premier mariage entre 30 et 32 ans, et celui du premier achat immobilier est de 31 ans.

Combien vous coûte votre logement en location ?

Si vous avez l'intention de vous installer durablement dans une région, il faut savoir que le coût de la location finit toujours par dépasser celui de l'acquisition d'un logement au-delà d’une certaine durée.
En comparant le prix du loyer avec le prix d'achat d'un logement identique, vous pouvez déterminer à partir de combien de mois la location devient moins rentable que l'achat. En moyenne, on estime que louer est moins coûteux qu'acheter si l'on reste moins de 6 ans dans le même logement. Ce délai varie selon les régions et la conjoncture, et peut atteindre 10 ans – sachant que ce calcul n’intègre pas les plus-values que vous pouvez réaliser au moment de la revente. Au-delà de 6 à 10 ans, devenir propriétaire est donc plus intéressant financièrement, surtout si vous incluez la plus-value réalisée en cas de revente du fait de l'augmentation régulière des prix de l’immobilier.

Quelle est la situation du marché immobilier local ?

Dans une région où peu de biens sont disponibles à la location, il n’est pas toujours simple de trouver un logement adapté à ses besoins. Si le prix du mètre carré est abordable ou dans un marché en croissance, l'achat d'un bien immobilier peut être rapidement rentabilisé. En règle générale, quelques années suffisent pour couvrir les frais liés à l'acquisition (frais d'agence, frais de notaire, intérêts d'emprunt). A l'inverse, dans les agglomérations où le prix de l'immobilier est déjà très élevé et peu susceptible d'augmenter fortement à l'avenir, le gain financier par rapport à la location peut réclamer davantage de temps.

Avez-vous besoin d’un apport ?

Les banques accordent plus aisément un crédit de long terme si l'emprunteur dispose d'un apport personnel couvrant au moins 10 à 25 % de l'opération. Pour autant, il est tout à fait possible d'emprunter sans apport si vous bénéficiez d'un emploi stable et d'un reste à vivre suffisant pour couvrir les dépenses du foyer, après le paiement des mensualités du crédit. Le taux d’effort doit se situer autour de 30 % des revenus.