Un conseiller à votre écoute au 0 973 019 208 7 jours sur 7, de 9h30 à 19h

rappel gratuit

 

Derrière la quiétude tourangelle, une ville en perpétuel mouvement Au cœur de la France, mais proche de Paris, Tours possède un pouvoir d’attraction bien au-dessus de la moyenne pour une agglomération de 300 000 habitants.

La capitale des châteaux de la Loire, inscrits au patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco, ne cesse de gagner en attractivité grâce à son dynamisme.

Tours, un cadre de vie privilégié
Ville d’art et d’histoire, Tours possède un patrimoine historique prestigieux, à l’image des façades médiévales qui façonnent le Vieux-Tours. Aux bâtiments remarquables succèdent les richesses naturelles : la préfecture d’Indre-et-Loire mêle eau et verdure dans une parfaite harmonie. Traversée par la Loire et le Cher, Tours possède des jardins et des parcs qui lui ont de postuler au titre de capitale verte de l’Europe 2016. S’il flotte une atmosphère d’antan dans la ville, à l’image de la guinguette de Tours sur Loire, le temps ne s’est pas arrêté à Tours : les 300 000 habitants de l’agglomération profitent en effet d’un cadre de vie agréable et dynamique. Les 30 000 étudiants tourangeaux (+6,5 % en dix ans) contribuent à en faire une ville qui bouge, tout comme les nombreux commerces qui jalonnent le centre-ville et la riche offre culturelle composée notamment d’une quinzaine de festivals). Les seniors trouvent aussi leur compte à Tours : elle se classe sur le podium des villes où il fait bon vivre à la retraite selon une étude récente du Credoc. Pour les étudiants comme pour les retraités, les prix accessibles de l’immobilier à Tours sont un élément essentiel de l’attractivité de la ville.

Tours à 1 heure de Paris en TGV
A l’intersection de trois autoroutes (A10 vers Bordeaux et Paris, A85 vers Angers et Vierzon, A28 vers Le Mans), Tours est au cœur d’un important nœud ferroviaire. A 1 heure de Paris Montparnasse par le TGV, Tours sera à 1h30 de Bordeaux à l’issue des travaux sur la LGV Sud Europe Atlantique à l’été 2017. De quoi renforcer encore l’attractivité de l’immobilier à Tours, qui profite déjà énormément de la proximité de la capitale par le rail. Depuis la gare de Saint-Pierre-des-Corps toute proche, c’est une large offre de TER et Intercités qui est accessible, pour rejoindre Nantes, Le Mans, Orléans, Blois ou encore Lyon. Quant à l’aéroport Tours  Val de Loire, il bénéficie de lignes régulières vers la France (Marseille), l’Europe (Londres, Dublin, Porto) et le Maghreb (Marrakech) avec Ryanair.

Tours : commerçante, mais pas seulement
La préfecture d’Indre-et-Loire est davantage orientée vers les services que l’industrie, avec une tradition commerçante et une position géographique idéale pour les transports et la logistique. Elle abrite néanmoins trois pôles de compétitivité qui fédèrent de grands noms : Michelin et Hutchinson autour d’Elastopôle (caoutchouc et polymères), L’Oréal au sein de la Cosmetic Valley (beauté et bien-être), Dalkia, Eiffage et ST Microelectronics avec S2E2 (énergie électrique). La filière médicale et pharmaceutique est très présente dans la ville également (Sanofi, Pfizer, etc.), offrant des opportunités d’emplois qualifiés pour s’installer à Tours.

L’immobilier neuf redessine Tours
En 2016, Tours a fait son apparition dans le top 10 des villes où investir dans l’immobilier, d’après le palmarès Explorimmoneuf : elle est passée de la 19e à la 6e place. Elle doit notamment cette réussite à ses grands projets urbains qui ont favorisé la réhabilitation et la construction de logements neufs à Tours. Sur les rives du Cher, le quartier des 2 Lions a rapidement attiré plus de 2 000 habitants, 2 000 salariés et près de 5 000 étudiants, autour du centre commercial L’Heure Tranquille et d’un multiplexe cinéma. Le quartier Monconseil suit le même chemin (plus de 3 000 habitants attendus d’ici 2018), tandis que la Ville de Tours souhaite transformer les 10 hectares des casernes Beaumont Chauveau pour loger 1 500 habitants d’ici 2017.