Un conseiller à votre écoute au 0 973 019 208 7 jours sur 7, de 9h30 à 19h

rappel gratuit

 

Le vivre ensemble au sein d'une résidence En emménageant dans une résidence neuve, vous intégrez une communauté de copropriétaires que vous fréquenterez probablement durant de nombreuses années.

En emménageant dans une résidence neuve, vous intégrez une communauté de copropriétaires que vous fréquenterez probablement durant de nombreuses années. Pour profiter au mieux de votre appartement neuf et de votre nouvel environnement, n'oubliez pas de soigner vos relations avec votre voisinage ! Voici les principales règles à respecter pour vivre ensemble et en convivialité au sein d'une résidence.
 

Le bruit : principale source de conflits entre voisins

Musique qui crépite, chiens qui jappent, portes qui claquent... Les nuisances sonores sont les principales sources de conflits entre voisins. Pour respecter la tranquillité de tous, il est du devoir de chaque habitant de les limiter au maximum. Toutefois, cette simple règle de savoir-vivre ne doit pas vous empêcher de vivre justement ! Si vous comptez organiser une fête entre amis, prévenez les habitants de la résidence et fermez vos fenêtres pour limiter le volume sonore. Si vous vous lancez dans des travaux bruyants, informez les également et veillez à respecter l'arrêté préfectoral encadrant l'utilisation d'engins bruyants (8h30-12h et 14h-19h30 du lundi au vendredi, 9h-12h et 15h-19h le samedi, et 10h-12h les dimanches et jours fériés). Sachez que la loi ne fait aucune différence entre le tapage diurne et le tapage nocturne : le repos du voisinage doit être respecté aussi bien après qu'avant 22 heures ! Vivre dans une résidence neuve possède à ce titre un précieux avantage sur l'immobilier ancien : les logements neufs répondant à des normes d’isolation phonique, les nuisances sonores sont réduites. A condition de ne pas dépasser certaines limites...
 

Règlement de copropriété : garant de la tranquillité des habitants

Le fonctionnement d'une résidence est toujours régi par un règlement de copropriété écrit. Ce dernier définit les droits et les devoirs de tous les habitants, tant dans les parties privatives (accrochage du linge aux fenêtres, nuisances sonores, etc.) que communes. Il peut notamment encadrer l'usage d'un local à vélo, d'un local à poubelles, d'un ascenseur ou encore d'un parking. Le respect du règlement de copropriété est une obligation pour garantir la tranquillité de tous. Si l'un des copropriétaires venait à y manquer, sa responsabilité pourrait être engagée devant le tribunal de grande instance. Un simple rappel à l'ordre au cours d'une discussion sereine suffit néanmoins à régler bien des problèmes entre voisins, tout en évitant de les envenimer... Il appartient au syndic de copropriété de faire appliquer le règlement de copropriété.
 

Participer à la vie de sa résidence pour plus de convivialité

Le vivre ensemble au sein d'une résidence est devenu de plus en plus important pour les copropriétaires, à l’image du succès croissant de la fête des voisins, organisée chaque année sur initiative individuelle ou collective. Toutefois, pas de secret : pour qu'une copropriété évolue dans une ambiance conviviale, la participation de chacun est requise. Il est ainsi possible, sur démarche collective, d'aboutir à la rédaction d'une charte de bon voisinage prenant en considération les demandes de chacun. Elle permettra une plus forte sensibilisation des résidents aux nuisances en tout genre.