Un conseiller à votre écoute au 0 973 019 208 7 jours sur 7, de 9h30 à 19h

rappel gratuit

 

French Riviera : un environnement d'exception Les touristes étrangers l’appellent la French Riviera : ce bout de littoral qui concentre les stations balnéaires les plus luxueuses s’étend des Bouches-du-Rhône aux Alpes-Maritimes, de Cassis à Menton.

Tout autour de Nice, la capitale de la Côte d’Azur, les noms des communes qui bordent la Méditerranée sont autant d’invitations au farniente et d’évocations de l’élégance à la française. Tour d’horizon d’une région au cadre de vie enchanteur.

Antibes, la deuxième ville des Alpes-Maritimes


C’est au cap d’Antibes que s’ouvre la baie des Anges, au cœur de laquelle se love Nice. Le cap d’Antibes, c’est la presqu’île qui ponctue la commune du même nom, à mi-chemin entre Cannes et Nice. Ville fortifiée, Antibes (76 000 habitants) est une destination balnéaire de premier plan avec ses 23 km de côte, notamment sur le territoire de Juan-les-Pins, et ses quatre ports de plaisance. Investir dans l’immobilier à Antibes permet de bénéficier de la proximité immédiate de Sophia-Antipolis et de ses nombreux emplois fortement qualifiés, tout comme Vallauris-Golfe-Juan (27 000 hab.) tout à côté. Ce secteur résidentiel voit se développer des programmes immobiliers neufs de standing près du bord de mer, généralement agrémentés d’une piscine et bordés d’une végétation luxuriante.

Cagnes-sur-Mer et Saint-Laurent-du-Var, la fibre commerciale


 Entre Antibes et Nice, Villeneuve-Loubet (15 000 hab.), Cagnes-sur-Mer (47 000 hab.) et Saint-Laurent-du-Var (29 000 hab.) dessinent la courbe de la baie des Anges. Ces communes résidentielles accueillent des résidences neuves à taille humaine, à l’image de ces petites villes calmes. Les bâtiments avant-gardistes de la Marina Baie des Anges près du port de Villeneuve-Loubet sont une curiosité architecturale, tandis que le célèbre hippodrome de Cagnes-sur-Mer – le deuxième plus important de France avec une capacité de 6 000 places – est une institution. Cagnes-sur-Mer (avec Polygone Riviera) et Saint-Laurent-du-Var (avec Cap 3000) disposent d’une offre commerciale classée en zone touristique internationale, ce qui les autorise à ouvrir tous les dimanches et les soirs jusqu’à minuit.

 Autour du cap Ferrat, à flanc de montagne 


A l’est de Nice, le relief est plus escarpé sur le littoral, mais les stations balnéaires n’en sont pas moins des lieux privilégiés, qui attirent une population fortunée en quête de tranquillité. Villefranche-sur-Mer (5 000 hab.) possède la plus belle rade du monde de l’avis des gens d’ici, une rade formée notamment par la presqu’île de Saint-Jean-Cap-Ferrat (2 000 hab.), la perle de la Côte d’Azur, avec son décor sauvage et ses villas de luxe. Beaulieu-sur-Mer (4 000 hab.) et ses deux ports de plaisance s’inscrit dans cette lignée de stations balnéaires haut de gamme. Plus pittoresque encore, Eze (2 500 hab.) est un village médiéval perché sur un piton escarpé.

 Avec vue sur Monaco 


Cap-d'Ail (5 000 hab.) et Beausoleil (13 000 hab.) encadrent la Principauté de Monaco. Cap-d’Ail donne le vertige avec son massif à 500 m d’altitude qui domine ses plages. Un programme immobilier à Beausoleil, commune qui surplombe le Rocher, offre une vue imprenable sur Monaco et son architecture unique. Enfin, à l’extrêmité Est de la French Riviera, Roquebrune-Cap-Martin (13 000 hab.) et Menton (28 000 hab.) profitent d’un climat avantageux entre mer et montagne, et de la proximité immédiate de la frontière italienne.