Un conseiller à votre écoute au 0 973 019 208 7 jours sur 7, de 9h30 à 19h

rappel gratuit

 

Haut de la rue Nationale : Tours soigne sa porte d’entrée Pour redonner de sa superbe au haut de la rue Nationale, la Ville de Tours a imaginé un projet d’aménagement ambitieux. 17 millions d’euros sont investis pour faire de cette pièce urbaine la porte d’entrée que mérite le centre-ville de Tours d’ici 2018.

Rue Nationale, le cœur de Tours
Sur 700 mètres, la rue Nationale est l’artère la plus fréquentée de Tours. Elle est la pièce centrale de l’axe majeur qui traverse la ville sur 6 km, du pont Wilson sur la Loire au nord au pont du Lac sur le Cher au sud. La rue Nationale est traversée par le tramway de Tours, qui bifurque au sud en direction la gare SNCF. Les rues adjacentes mènent aussi vers la place Plumereau, l’opéra, la basilique Saint-Martin, la cathédrale Saint-Gratien, le musée des Beaux-Arts ou encore le château de Tours. Piétonne, la partie sud de la rue Nationale concentre l’offre commerciale du centre-ville de Tours. A l’image de la magnifique Galerie Nationale, un centre commercial d’une trentaine d’enseignes, parfaitement intégré dans son environnement, qui attire chaque année 3,5 millions de clients. La partie nord, plus large, est dédiée à la circulation des voitures et des bus. Mais le projet d’aménagement urbain du haut de la rue Nationale va tout changer pour en faire un haut-lieu touristique de la capitale des châteaux de la Loire.

Haut de la rue Nationale, un lustre à retrouver
Le haut de la rue Nationale fait face au fleuve Loire et au pont Wilson. C’est une porte d’entrée du centre-ville à laquelle la Ville de Tours souhaite redonner une identité, en s’appuyant sur son patrimoine. Partiellement détruite durant la Seconde Guerre mondiale, la place laissée vacante en haut de la rue Nationale fait l’objet d’une reconstruction partielle seulement, qui ne suffit pas à rendre au lieu sa majesté. Au cœur de ce secteur sauvegardé du centre-ville, le projet d’aménagement prévoit la construction de deux hôtels 3 et 4 étoiles (plus de 6 000 m2) de part et d’autre pour renforcer le tourisme d’affaires, d’un centre de création contemporaine (3 300 m2), de nouveaux commerces (plus de 7 500 m2) et de près de 80 appartements neufs de standing au cœur de Tours (2 750 m2). La piétonisation du haut de la rue Nationale (11 000 m2) doit aussi en faire un lieu de promenade. Le projet prévoit aussi l’aménagement du jardin François Ier et de l’esplanade Saint-Julien, pour offrir de nouveaux lieux d’échanges.