Un conseiller à votre écoute au 0 973 019 208 7 jours sur 7, de 9h30 à 19h

rappel gratuit

 

Intérêts intercalaires en VEFA : qu’est-ce que c’est ? Lors de l’achat d’un bien immobilier neuf en VEFA (Vente en Etat Futur d’Achèvement), le déblocage des fonds se fait au fur et à mesure de la construction. La banque prélève ce qu'on appelle des intérêts intercalaires. Explications.

Intérêts intercalaires, définition

Les intérêts intercalaires constituent une particularité de la vente en VEFA. Par « intercalaires », il faut comprendre qu’ils sont payés entre le moment où les premiers fonds sont débloqués et celui où l’acquéreur prend véritablement possession de son bien.
En effet, dans le cadre d’une vente en VEFA, le constructeur envoie à l’acquéreur des appels de fonds, au fur et à mesure de l’avancée des travaux. Ceux-ci sont transmis à la banque, qui débloque les sommes correspondantes. Puis la banque prélève à l’emprunteur les fameux intérêts intercalaires.
 

Comment sont calculés les intérêts intercalaires ?

Le mode de détermination des intérêts intercalaires est relativement complexe. Ils se calculent en appliquant le taux du crédit au montant des déblocages de fonds, et en intégrant la durée qui s’écoule entre deux versements. Le remboursement du crédit ne commence véritablement que lorsque le bien est achevé.

Les intérêts intercalaires représentent un coût certain pour les emprunteurs, puisque lorsqu’ils les remboursent, ils ne font pas réduire le capital restant dû. Néanmoins, ils présentent un véritable intérêt : dans le cadre d’une VEFA, les emprunteurs doivent attendre que leur bien soit construit pour y vivre. Et, de fait, payer en parallèle un loyer — ou continuer à rembourser un crédit immobilier s’ils sont déjà propriétaires. C’est donc la théorie du moindre mal : les intérêts intercalaires permettent de ne pas avoir à rembourser un crédit immobilier pour un bien dans lequel les emprunteurs ne vivent pas encore, pendant une période qui nécessite de payer un loyer !