Un conseiller à votre écoute au 0 973 019 208 7 jours sur 7, de 9h30 à 19h

rappel gratuit

 

Les modalités du Prêt à Taux Zéro 2016 (PTZ+) Dans sa livrée 2016, le PTZ a été largement renforcé par le gouvernement, avec des conditions d'attribution élargies et des caractéristiques plus avantageuses.


Le Prêt à Taux Zéro, c’est un prêt bancaire sans intérêt, accordé sous conditions de ressources et en complément d’un crédit immobilier classique. Il est destiné exclusivement à l’achat de la résidence principale. La dernière réforme du PTZ a pour objectif d’ouvrir ce dispositif au plus grand nombre, pour encourager la primo-accession.

Le PTZ 2016 concerne plus d’accédants à la propriété, pour des montants plus élevés.




PTZ 2016 : Plus de ménages éligibles


Depuis le 1er janvier 2016, ce sont 120 000 ménages qui peuvent bénéficier du PTZ 2016.
Le gouvernement a en effet revu à la hausse les plafonds de revenus en les harmonisant avec les conditions d’éligibilité du Prêt à l’Accession Sociale (PAS).

Pour un couple avec deux enfants, le plafonnement augmente de 2 000 € en zone A et jusqu’à 11 000 € en zone C !



 

PTZ 2016 : jusqu’à 40 % du bien immobilier financé

La participation du PTZ 2016 au financement de l’achat immobilier est également en forte hausse, puisque le prêt à taux zéro peut financer jusqu’à 40 % du montant de l’achat immobilier, contre 18 à 26 % auparavant !

Le montant maximum du PTZ 2016 demeure dépendant de la zone géographique et de la composition du foyer.




PTZ 2016 : plafond du bien immobilier inchangé

Le plafond de l’opération retenu pour calculer le montant du prêt à taux zéro reste quant à lui inchangé.



 

PTZ 2016 : augmentation du différé de remboursement

Afin de lisser l’effort financier dans le temps, les ménages les plus modestes peuvent bénéficier d’un différé de remboursement de 15 ans. Ainsi, ils ne commenceront à rembourser leur PTZ qu’à partir de la 16e année. Les classes moyennes, elles bénéficieront d’un différé de 10 ans. Pour les classes moyennes supérieures, ce sera 5 ans. L’idée est de permettre aux acquéreurs de commencer par rembourser leur emprunt « classique », contracté auprès d’une banque.

La période de remboursement du PTZ 2016 varie désormais quant à elle entre 10 et 15 ans. Cet allongement permet de réduire le montant des mensualités.