Un conseiller à votre écoute au 0 973 019 208 7 jours sur 7, de 9h30 à 19h

rappel gratuit

 

Vivre à Tours et travailler à Paris grâce au TGV Grâce au TGV, s'installer à Touraine tout en continuant de travailler dans la capitale est possible. C’est même un mode de vie qui séduit de plus en plus de Franciliens en quête d’un cadre de vie plus propice à leur épanouissement.

Tours, le 22e arrondissement de Paris
Le matin, pour rallier le cœur de Paris en voiture, il faut compter une heure en provenance de Cergy, Trappes, Choisy-le-Roi ou encore Noisy-le-Grand, des communes de la proche banlieue situées à peine à une vingtaine de kilomètres du périphérique qui ceinture la capitale. Avec le réseau de la RATP, une heure de trajet correspond généralement à la distance entre les gares parisiennes et les terminus de certains Transilien (Vernon sur la ligne J, Crécy-la-Chapelle et Coulommiers sur la ligne P) ou RER (Dourdan-la-Forêt sur la ligne C), à plus d’une cinquantaine de kilomètres à vol d’oiseau de Paris. Une heure, c’est aussi la durée de trajet du TGV entre Tours et Paris. Avec le confort en plus.

TGV Tours-Paris, les bienfaits de la tranquillité
Environ 4 000 Tourangeaux font la navette chaque jour entre la gare de Saint-Pierre-des-Corps et la gare Montparnasse. Une heure le matin, une heure en fin de journée, dans des conditions qui ne leurs font pas regretter les transports parisiens. Les « TGVistes » apprécient en effet le calme qui règne dans les rames confortables des trains à grande vitesse. Certains en profitent pour somnoler en attendant l’arrivée à Paris, d’autres pour bouquiner, s’attarder sur son smartphone, ou débuter sa journée en ouvrant ses mails grâce à la Wifi. La communauté qui navigue entre Touraine et capitale, à raison de deux heures par jour ensemble dans un environnement calme, bénéficie aussi de bonnes conditions pour construire du lien social, ce qu’elle appelle la « convivialité TGV ». L’occasion de partager ses expériences, en louant régulièrement ce mode de voyage nettement plus reposant que les embouteillages parisiens ou les métros et RER bondés qui appartiennent parfois aux souvenirs du passé.

S’installer à Tours, un projet de vie
Car la liaison TGV Paris-Tours motive de nombreux Franciliens tentés par la vie provinciale. A 240 km de la capitale, l’immobilier à Tours est en effet nettement plus abordable qu’en région parisienne, ce qui permet d’accéder à des surfaces plus intéressantes. Le rythme de vie y est aussi plus tranquille, le cadre de vie plus agréable et le coût de la vie plus abordable. Idéal pour les jeunes couples avec enfants ! Ils viennent y chercher un confort de vie réservé à Paris aux très hauts revenus, tout en conservant un niveau de rémunération parisien sur lequel la province ne peut s’aligner.

Les bons comptes des TGVistes Tours-Paris
A quel prix ? A celui d’un abonnement forfait TGV domicile-travail près de 600 € mensuels en seconde classe (515 €/mois avec un engagement annuel) pour un Tours-Paris. Sachant que l’entreprise a obligation de prendre en charge la moitié du montant de l’abonnement, et que la région Centre-Val de Loire verse également une participation via le dispositif Mobilico. Cela permet de réduire le montant restant à la charge de l’usager à moins du tiers du tarif initial !