mes favoris

Comment négocier l’achat d’un appartement neuf ?

Est-ce possible de négocier dans le neuf ? La réponse est oui. Négocier le prix lors de l’achat d’un logement dans l’ancien est plutôt commun, mais négocier celui-ci pour acheter un appartement neuf est moins répandu. Il est possible de faire baisser la note en activant quelques leviers à des moments clés. Les promoteurs ont généralement une marge de négociation pour les logements neufs comprise entre 8 et 10 %. Lancement ou queue de programme, étude du marché immobilier, promotions, prestations sont autant de paramètres à prendre en considération pour activer la négociation.  Découvrez tous les conseils pour mieux négocier.

Le marché immobilier

Même si la marge de négociation est moins élevée dans le neuf que dans l’ancien, votre connaissance du marché immobilier est sans conteste un levier essentiel pour obtenir une baisse du prix de vente face à votre promoteur. C’est le premier conseil que l’on puisse vous donner. Pour cela, comparez le programme dans lequel vous souhaitez investir avec d’autres offres présentes dans la même ville.

Si le prix d’achat de votre appartement vous parait élevé, regardez l’environnement. Est-il bien desservi par les transports ? La résidence est-elle proche de toutes les commodités ? Le quartier est-il très demandé ? L’orientation, la luminosité ou bien encore l’agencement peuvent représenter des « défauts » qu’il ne faudra pas hésiter à souligner dans la construction. Tous ces éléments ont un effet à la hausse ou à la baisse sur le prix de votre future acquisition immobilière.

Une fois toutes ces informations rassemblées, vous serez en position de force pour négocier le prix d’achat de votre futur logement avec des éléments factuels.  

Plus d’articles :

 

Se décider au moment clé 

negocier appartement neuf

Le lancement du programme immobilier : un moment stratégique

Lorsque les promoteurs engagent un projet immobilier, il leur faut à minima entre 30 et 50 % de réservation avant que les travaux de construction et le projet ne puissent voir le jour.

 

Faire partie de ces premiers clients, dont ils ont grandement besoin, vous place en position de force en tant qu’acheteur. C’est le bon moment pour mener une négociation sur la marge du promoteur, ou bien sur des prestations. Soyez clair dans votre demande ! Cela peut être un montant, la gratuité des frais de notaire ou encore l’équipement de votre cuisine. 

Les queues de programmes : des avantages indéniables

Les logements invendus, que l’on trouve en fin de commercialisation en VEFA (vente en l’état futur d’achèvement) ou bien encore sur un programme dont la livraison est déjà faite, méritent de s’y arrêter. Des réductions sont souvent accordées. Ces logements neufs sur plan peuvent présenter quelques défauts, comme une moins bonne exposition ou un agencement moins séduisant. Mais la réduction, souvent de l’ordre de 10 % vaut le coup de s’y attarder, surtout si vous réalisez un investissement locatif.

Les promotions

La plupart des promoteurs font une offre lors de la commercialisation de leur programme. Gratuité des frais de notaire ou de la TVA, offre pour les investisseurs, équipement de la cuisine offert… guettez ces promotions qui sont proposées au lancement du projet ou à la fin, et qui sont souvent éphémères.  

Négocier les prestations

negociation immobiliere

Tout n’est pas négociable à la baisse, mais il est tout à fait possible d’obtenir des prestations qui sont habituellement proposées en option, et donc payantes. . Un carrelage ou une faïence plus qualitative, du parquet dans les chambres ou le salon, la peinture des murs, des équipements supplémentaires, des prises électriques en plus compenseront l’absence de négociation du prix de vente initial

Les avantages qui ne sont pas des remises

Certains promoteurs immobiliers vont mettre en avant des atouts qui pourraient être perçus comme des remises, mais qui n’en sont pas. Tout achat d’un logement dans le neuf (maison et appartement) permet d’obtenir des frais de notaire réduits et sous conditions de bénéficier d’une TVA allégée, d’un  prêt à taux zéro pour une première acquisition et de l’exonération de la taxe foncière. Si vous souhaitez investir en loi Pinel, vous êtes concerné par cette exonération de la taxe foncière en plus de la réduction d’impôt à laquelle vous pouvez prétendre.

Lors d’un achat en VEFA, à la signature du contrat de réservation pour une maison comme pour un appartement, le promoteur vous demandera un dépôt de garantie, qui sera déduit par la suite du budget total lors de la signature de l’acte définitif. Il est tout à fait possible de négocier ce montant à la baisse pour préserver votre trésorerie.