Un conseiller à votre écoute au 0 973 019 208 7 jours sur 7, de 9h30 à 19h

rappel gratuit

 
  • Corporate banner 1
  • Immobilier d'Entreprise

HabitatLe logement abordable

Le logement abordable ou comment construire ensemble un patrimoine pour tous
 

Dans un monde où cohabitent besoin d’enracinement et précarité, la notion même de « logement abordable » apparaît comme essentielle. Les projets autour de ce concept reflètent le sens même de notre métier. Nous pensons en effet qu’être propriétaire, conforter ses racines, assurer sa retraite, pouvoir transmettre ne doit pas avoir d’exclusivité. En offrant cette possibilité, en cœur de ville, aux personnes disposant de revenus modestes, il s’agit d’ouvrir un avenir à la fois aux individus et à une communauté plus diverse. C’est pourquoi, aux côtés de nos partenaires, nous nous sommes engagés dans le logement abordable et nous illustrons actuellement ce savoir-faire dans le cadre du projet Nove ‘LA à Montpellier.
 
Et parce que le client est au cœur de nos préoccupations, c’est à travers des verbatims de plusieurs acquéreurs d’appartements de la résidence Nove’LA, que nous allons découvrir leur point de vue, leur aventure. Ces interviews sont extraites du livre "Regards croisés sur le logement abordable".
 
Accéder à la propriété en cœur de ville : un rêve de plus en plus difficile
Aujourd’hui, seuls 30 % des ménages parviennent à accéder à la propriété via le marché libre, alors que plus de 9 Français sur 10 en rêvent1. Dans un contexte d’urbanisation croissante, avec des prix qui suivent une courbe ascendante, devenir propriétaire en cœur de ville devient donc pour beaucoup un objectif de plus en plus difficile. Une situation qui met à mal la notion de vivre ensemble et nuit à la diversité dans les grandes agglomérations et donc, à leur richesse.

« J’ai pu acheter 30% moins cher que les prix du marché », Sophie future propriétaire d’un T2.

Pour des raisons de proximité du travail, des écoles, des transports ou des commerces, nombreuses sont les personnes qui font un choix clair : rester en ville. Ainsi, elles préfèrent habiter au cœur des centres urbains en location, alors même qu’elles pourraient investir dans une maison pavillonnaire en périphérie des agglomérations ou à la campagne. Cette réalité ne favorise pas l’enracinement et donc le développement des villes comme de leur patrimoine. 

« Je fais tout ça pour ma fille […] Cet appartement est aussi un cadeau que je lui fais. Un bien que je lui transmettrai », Amélie future propriétaire d’un T3. 

Le logement abordable, une réponse innovante et concrète
Proposer des logements attractifs en cœur de ville qui soient accessibles à des personnes aux ressources limitées est la définition même du logement abordable. Cette idée pose la question suivante : comment construire à moindre coût tout en proposant des habitations solides, attractives, durables et accessibles, dans lesquelles des familles voudront non seulement s’installer, mais aussi rester ? On l’aura compris, ce défi, à la fois financier, sociétal et architectural, est de taille !
 
Au-delà de favoriser la mixité au cœur des grandes agglomérations, le logement abordable contribue à une vie citoyenne plus intense ou plus équilibrée dans certains quartiers, en proposant une alternative à la location. Il doit également être une réponse aux enjeux du 21e siècle, qui exigent mobilité, adaptabilité et mixité, tout en conservant les éléments forts du territoire où il est implanté. Enfin, il lui faut correspondre le plus possible aux aspirations de ses futurs habitants.

« La résidence a été pensée pour la convivialité mais aussi le respect de chacun », Pascal futur propriétaire.
 
Reste que cela demande une forte volonté publique et politique, avec comme premier présupposé la mise à disposition d’un foncier à prix raisonné. Et la ville a tout à gagner en relançant le parcours résidentiel des ménages les plus modestes, puisqu’elle libèrera ainsi des logements dans le parc social. Nantes et Montpellier font partie de ces villes pionnières qui se sont emparées du sujet. Mais nous le voyons, partout dans le pays, cette volonté s’exprime et se développe.
 
Des contraintes fortes mais des projets rassembleurs
Aujourd’hui, tous les programmes immobiliers ont leur exigence et leurs contraintes. Pour le logement abordable, l’impératif majeur est financier. Il s’agit d’optimiser l’ensemble des coûts tout en préservant l’attractivité et la qualité de vie.

« Résidence moderne et ouverte : terrasse partagée et solarium. Je me demande encore par quel miracle le promoteur et la ville de Montpellier ont pu parvenir à proposer des prix aussi attractifs. », Marie future propriétaire.

« Cela nous est apparu comme un défi à relever, comme une possibilité d’inventer des choses plutôt qu’un empêchement » indiquent Emmanuelle Cathal et Olivier Estebe, architectes partenaires sur le projet Nove’LA à Montpellier. Et de préciser : « Il a fallu évidement trouver un équilibre global, un point d’entente entre tous les acteurs, qu’il s’agisse de l’aménageur, du promoteur ou de l’architecte en chef de la ZAC sur laquelle nous allions construire la résidence. »
 
Plus que sur les programmes traditionnels, le logement abordable force à l’innovation et met les équipes au pied du mur. Tous les acteurs doivent travailler main dans la main pour allier faisabilité financière, attractivité et durabilité. « Pour donner vie à un tel projet, l’ensemble des acteurs de la production de logements doit se mobiliser autour de ce même objectif. Pour cela, nous avons lancé un 1er appel à projets spécifique en 2016 sur quatre lots d’expérimentation dont l’un a été attribué à Marignan pour la résidence Nove ‘La », explique Christophe Perez, Directeur Général de la SERM et de la SA3M.
 
« La confiance que nous avons mis les uns dans les autres a été le moteur du projet Nove’LA », déclare Jean-Philippe Bourgade, Président de Marignan. « C’est un projet de grande envergure qui nous porte aujourd’hui. Je suis très fier que la ville nous ait fait confiance. Et je suis très fier de ce projet qui va changer la vie des gens ».
 
Cet élan commun inclue également les habitants. En devenant propriétaires, ils se sentent plus investis dans leur logement et s’engagent plus volontiers dans le bon fonctionnement de leurs résidences.
 
 
1 Etude menée par le Cabinet Elabe pour le Crédit Foncier, consacrée à la perception du patrimoine immobilier et à sa transmission aux générations suivantes – 2017.
 

Nove’LA : un projet de logement abordable de qualité, imaginatif et innovant signé Marignan
 
À Montpellier, au cœur de la ZAC Ovalie, face au parc paysager du Rieucoulon, le projet de logements abordables Nove’LA sort doucement de terre. Cette expérimentation menée par la métropole montpelliéraine est une nouvelle occasion pour Marignan de faire la démonstration de son savoir-faire en la matière. Le terrain sur lequel est bâti la future résidence, classé Quartier Prioritaire de la Ville a contribué à la commercialisation d’appartements à un prix moyen de 2 508 €/m2 contre environ 3 700 €/m2 dans ce quartier sur le marché libre. La constitution bien en amont d’une équipe composée d’architectes, d’un bureau d’études techniques et d’un maître d’œuvre, a également permis d’anticiper et d’adapter ce projet à ses ambitions et de tenir les engagements. Dès le lancement des travaux, la totalité des appartement proposés en résidence principale avait été réservée.
 
Pour arriver à cette performance économique, les architectes montpelliérains Emmanuelle CATHAL et Olivier ESTÈBE, partenaires de Marignan, ont été mis à contribution. Ils ont misé sur un design sobre, mais très fonctionnel et imaginé des astuces de conception servant la future convivialité des lieux et de la vie sociale au sein de la résidence. Ainsi, on trouve notamment une terrasse partagée d’environ 200 m2, mais aussi, au dernier étage, une coursive rappelant les ruelles des lotissements et des villages, où l’on peut évoluer en toute convivialité. Les parkings semi-enterrés sont paysagers en surface, apportant une note de nature. Autant d’attraits qui font la force innovante de cette nouvelle forme « d’habiter ».