Un conseiller à votre écoute au 0 973 019 208 7 jours sur 7, de 9h30 à 19h

rappel gratuit

 
17.12.2014

Construction, Sylvia Pinel accélère le pas

Une première livraison de 50 mesures destinées à simplifier les normes de construction a été actée par les professionnels du secteur à la mi-2014. D’autres mesures vont suivre, pour rassurer les constructeurs et tirer vers le haut le nombre de chantiers de construction. 70 millions seront mobilisés pour relever ce défi. Trois chantiers majeurs seront lancés.
 
Le temps de la transition numérique
Le premier concernera la transition numérique du bâtiment. Ce plan vise à faire « baisser les coûts des travaux de construction et d’entretien des bâtiments ». Il « augmentera la productivité des entreprises, et favorisera l’attractivité et la création d’emplois », assure la ministre. Sylvia Pinel donne aussi raison aux constructeurs qui se heurtent trop souvent à la réglementation « amiante ». Elle propose d’accélérer dans le domaine de la recherche et du développement sur l’amiante dans le bâtiment, afin de « réduire les coûts et délais de détection et de traitement de l’amiante, lors des travaux de rénovation des bâtiments », espère le gouvernement. Troisième chantier : la ministre lance un plan d’action pour la qualité de la construction et la transition énergétique, afin de mieux accompagner la professionnalisation des acteurs du secteur.
 
20 nouvelles mesures de simplification
Le chantier de simplification se poursuit, avec 20 nouvelles mesures qui faciliteront le travail des professionnels du bâtiment et de l'immobilier neuf : allègement de la réglementation sismique et de sécurité incendie, ainsi que des obligations en matière de stationnement dans les secteurs bien desservis par les transports en commun ; ces deux mesures entreront en vigueur dès la fin de cette année. La réduction des délais d’obtention du permis de construire est aussi en réflexion, ainsi que l’allongement du délai de validité des permis de construire de deux à trois ans. Le Conseil d’Etat examine actuellement le décret en question, pour publication avant la fin de l’année s’il accorde son feu vert.

A lire également