Un conseiller à votre écoute au 0 973 019 208 7 jours sur 7, de 9h30 à 19h

rappel gratuit

 
17.2.2017

Le marché francilien, moteur de l’immobilier neuf en France

Le marché de l’immobilier neuf en Île-de-France était très en forme en 2015. Les excellents chiffres de l’année passée ont d’ailleurs dynamisé le secteur pour 2016. Cette année, les résultats s’annoncent aussi bons.
 
L’immobilier neuf a le vent en poupe en Île-de-France
 
Plusieurs facteurs viennent expliquer le dynamisme de la vente de logement neuf en Île-de-France. Tout d’abord, les taux de crédit ont baissé en 2015 et se sont stabilisés. Ensuite, la croissance économique a connu une reprise de + 1,1 % selon l’Insee. Enfin, la poursuite de la Loi Pinel permet à de nombreux investisseurs de se lancer dans leur projet immobilier.
 
Un secteur moteur pour le reste de la France
 
Un autre chiffre vient montrer l’excellente forme du marché francilien : on a compté 9 700 mises en chantier en 2015 contre 6 900 au niveau national. Au total, la vente d’appartements et de maisons neufs est en hausse de 16 % en Île-de-France. Depuis 2015, les prix de l’immobilier francilien se sont stabilisés du fait d’un marché équilibré entre vendeurs et acheteurs. A Paris, le prix du mètre carré se vend entre 7 100 € (dans le XIXe arrondissement) et 11 300 € (dans le Xe arrondissement).

En Île-de-France, le prix du mètre carré est un peu moins élevé. Par exemple, à Issy-les-Moulineaux, il faut compter en moyenne 6 450€/m2, à Créteil, le prix baisse à 3 280€/m2, ou encore à Versailles, un appartement se négocie à environ 5 340 €/m2.
 
Les très bons chiffres du secteur francilien ont rassuré les investisseurs en province qui sont moins hésitants dans leurs démarches et participent à la reprise du secteur au niveau national. Vous êtes à la recherche d’un programme à Paris ou en Île-de-France ? Les équipes de Marignan Immobilier sont à votre disposition pour vous accompagner dans votre projet immobilier.