Un conseiller à votre écoute au 0 973 019 208 7 jours sur 7, de 9h30 à 19h

rappel gratuit

 

Confluence, le laboratoire smart city de Lyon Avec Confluence, Lyon a réussi le pari de reconquérir un territoire stratégique situé au cœur même de la ville. Ce projet ambitieux a transformé des friches industrielles en un éco-quartier exemplaire, devant abriter d’ici 2025 17 000 habitants.

Lyon Confluence : un secteur à réenchanter

Parler de réhabilitation lorsqu’on évoque le quartier Confluence à Lyon n’est pas un vain mot. La vaste opération de rénovation urbaine de ce secteur au sud de la presqu’île lyonnaise a profondément transformé un lieu jadis boudé et jugé infréquentable. Car si la presqu’île a toujours été considérée comme le centre-ville de la métropole lyonnaise, il était longtemps question de l’axe Place des Terreaux - Place Bellecour - Place Carnot. Au-delà des voûtes de la gare Perrache, le prestige de Lyon la bourgeoise laissait place à un décor industriel et portuaire, dominé par le marché de gros. Les prisons Saint-Paul et Saint-Joseph ou encore la prostitution achevaient de faire de ce secteur – pourtant central – un lieu à éviter.


La Confluence, un chantier pharaonique

Le Grand Lyon a décidé en 2003 de réhabiliter ce vaste secteur de 150 hectares : le marché-gare et les prisons ont quitté les lieux en 2008 et 2009, tandis que de nombreuses entreprises ont fait le trajet inverse, à l’image du quotidien régional Le Progrès dès 2007. L’hôtel de Région a investi son nouveau siège design en 2011, tout près de la place nautique inaugurée l’année précédente, et du centre commercial de Confluence qui a ouvert ses portes en 2012. Mais le point d’orgue du projet fut l’inauguration du Musée des Confluences, dont l’architecture déconstruite et audacieuse s’est posée à la pointe de la presqu’île, au confluent de la Saône et du Rhône.


Quartier Confluence, terrain de jeu des architectes

A Confluence, bureaux et commerces côtoient des logements neufs, dans un ensemble de bâtiments modernes qui font de cet éco-quartier un laboratoire architectural à ciel ouvert. Les réalisations, plus esthétiques et originales les unes que les autres, se distinguent aussi par leur haute qualité environnementale, avec l’ambition de réduire la consommation énergétique. Acheter un appartement neuf à Lyon Confluence dans certains îlots permet même de toucher du doigt l’habitat passif, grâce à des résidences bénéficiant des dernières innovations de l’architecture bioclimatique pour produire plus d’énergie qu’elles n’en consomment. Tous les attributs d’une smart city sont concentrés à Confluence, territoire d’expérimentation grandeur nature d’une manière innovante de concevoir la ville de demain.


Confluence : un quartier durable

En faisant cohabiter ville et nature, grâce notamment à la création d’un parc de 14 hectares et la plantation de 3 300 arbres, la Confluence est le premier quartier durable de France reconnu par l’ONG WWF. Il doit aussi cette distinction à sa mixité sociale, ainsi qu’à son désenclavement réussi, grâce notamment au prolongement du tramway T1 et à son raccordement vers Gerland via le nouveau pont Raymond Barre. Hier dévalorisé, la Confluence s’affirme aujourd’hui comme le quartier où investir dans l’immobilier à Lyon. Un secteur qui prolonge le centre-ville lyonnais, ce qui sera encore plus vrai en 2020, lorsque la rénovation de la gare Perrache sera achevée, favorisant les échanges entre le nord et le sud de la presqu’île.