Un conseiller à votre écoute au 0 973 019 208 7 jours sur 7, de 9h30 à 19h

rappel gratuit

 

Economie : il n’y a pas que le vin à Bordeaux ! Ces dernières décennies, Bordeaux a cherché à valoriser son patrimoine tout en investissant dans de nouveaux secteurs de pointes comme l’aérospatiale ou le numérique.

Grâce au développement d'entreprises dans ces secteurs, elle est aujourd’hui, pour un Français sur trois, l’agglomération la plus dynamique sur le plan économique.

Les 4 pôles de compétitivité de Bordeaux

On l’ignore souvent, mais la capitale du vin produit aussi des boosters de fusée Ariane, des avions Falcon, du matériel médico-chirurgical, des torches à plasma ainsi que des lasers de pointe. Bordeaux possède quatre pôles de compétitivité d’envergure nationale et internationale :
•    Aerospace Valley, qui associe les régions Midi-Pyrénées et Aquitaine, est le premier bassin d’emplois dans le domaine de l’aéronautique, de l’espace et des systèmes embarqués. Il totalise 130 000 emplois dans 1 600 établissements ;
•    La Route des Lasers, où s’implante les entreprises scientifiques, notamment da la filière optique, laser et photonique ;
•    Avenia, spécialisé dans les géosciences, où sont installés Total et de nombreux centres de recherche publics ;
•    Xylofutur, dédié aux entreprises de produits et matériaux de forêts cultivées.

Le numérique en ligne de mire à Bordeaux

Avec la réalisation de la Cité Numérique, la création de pépinières d’entreprises et aussi le déploiement du très haut débit et de la 4G et du Wifi sur l’ensemble du territoire, pas de doute : Bordeaux est bien l’une des villes les plus connectées ! Elle a surtout trouvé un écosystème favorable à l’éclosion d’entreprises grâce à des synergies payantes. Les grandes écoles d’ingénieurs, l’Ecole nationale des sciences cognitives, le centre de recherche de l’Institut national de recherche en informatique et en automatique (INRIA), mais aussi les écoles de commerces, tout contribue à créer un vivier et une communauté de chercheurs, d’inventeurs et d’entrepreneurs capables d’imaginer des solutions pour le monde de demain. Et pour leur permettre d’y parvenir, la ville dispose d’une trentaine de structures d’aide et d’accompagnement à la création d’entreprises. C’est sans doute la raison de ses bons résultats : la ville affiche le plus fort taux de créations d’entreprises et une croissance d’emplois dans le numérique de 14 % par an. Un élément fort de l’attractivité de l’immobilier à Bordeaux.

Le tourisme booste l’économie bordelaise

Bordeaux attire chaque année près 6 millions de visiteurs, dont près d’un tiers pour le tourisme d’affaires. Un touriste sur deux profite de son séjour dans la capitale girondine pour visiter les alentours, bassin d’Arcachon et château du Médoc principalement. Un tiers des visiteurs provient de l’étranger, avec un fort accent britannique et nord-américain, populations très amatrices de bons vins ! Meilleure destination européenne selon le site web de l’association European Best Destinations, Bordeaux n’a pas fini de séduire les visiteurs, notamment avec l’inauguration de la Cité des Vins et du musée de la mer de la marine.