Un conseiller à votre écoute au 0 973 019 208 7 jours sur 7, de 9h30 à 19h

rappel gratuit

 

​Les critères de choix d'un locataire Le choix d'un locataire est un élément déterminant pour la rentabilité de votre investissement immobilier.

Le choix d'un locataire est un élément déterminant pour la rentabilité de votre investissement immobilier. Tout retour en arrière étant impossible avant plusieurs années une fois le bail signé, la location d'un appartement neuf doit être entourée de plusieurs précautions. Ainsi, les propriétaires ont intérêt de s'assurer de la solvabilité, de la fiabilité et du sérieux des candidats afin d'éviter les loyers impayés et d'être certains de récupérer leur logement en bon état.
 

La solvabilité : un élément déterminant dans le choix d'un locataire

Pour se prémunir contre les risques de loyers impayés, un propriétaire doit s'assurer que son futur locataire justifie de revenus au moins trois fois supérieurs au montant du loyer demandé (charges comprises). Les trois derniers bulletins de salaires, une attestation de l'employeur et un avis d'imposition permettent généralement de le contrôler. Si les revenus du candidat ne sont pas suffisants, l'un de ses proches peut se porter caution solidaire. Il vous faudra alors vérifier que cette personne est solvable à son tour.
 

Comment vérifier la fiabilité d'un futur locataire ?

Un locataire solvable ne sera pas toujours un locataire fiable ! Aussi, vous avez tout intérêt à demander au candidat les coordonnées de son ancien propriétaire. Celui-ci pourra alors vous renseigner sur la qualité des liens entretenus avec lui mais également vous confirmer que les loyers étaient régulièrement payés à l'heure. N'oubliez pas que les revenus générés par la location d'un appartement neuf vous permettront de rembourser un éventuel crédit immobilier contracté lors de son achat et de financer ses frais annexes ! Autant s'assurer que le comportement de votre futur locataire ne sera pas susceptible de vous porter préjudice.
 

Privilégiez les candidats sérieux et responsables

Dans le cadre de la location d'un appartement neuf, un propriétaire s'attend naturellement à récupérer son bien en bon état une fois le bail arrivé à son terme. C'est encore plus vrai lorsqu'il engage des frais supplémentaires pour une location meublée. Là encore, n'hésitez pas à entrer en contact avec le précédent bailleur de votre futur locataire. A-t-il rendu l'appartement en bon état ? A-t-il pris soin des meubles laissés à sa disposition ? Même si le dépôt de garantie est censé couvrir les frais des éventuels dégâts, vous n'aurez peut-être pas envie de vous lancer dans de lourds travaux avant de pouvoir relouer ou occuper votre bien. Votre premier rendez-vous avec le candidat peut vous permettre de jauger sa ponctualité (bon indice de son sérieux) et son aptitude à dialoguer, deux éléments cruciaux pour des relations apaisées s'il vient à devenir votre locataire.
 

Le bon profil pour le bon logement

La situation personnelle du candidat est chargée d'indices pour anticiper l'évolution de la location à court et moyen terme. S'il est en couple et postule pour un studio, il est probable qu'il recherchera un 2 pièces lorsqu'un enfant arrivera dans le foyer. S'il est étudiant en fin d'études ou employé en CDD, il peut être amené à déménager pour raisons professionnelles. S'il est fumeur, il est davantage susceptible d'altérer l'état des murs.
 

Le choix d'un locataire : les limites à ne pas dépasser

En matière de choix d'un locataire, il existe des limites légales à ne pas dépasser. Ainsi, un propriétaire ne peut refuser de louer son bien en se basant sur des considérations discriminatoires : origines, apparence physique, sexe, état de santé, handicap, opinions politiques… Il est en outre interdit de demander au candidat de fournir une photo d'identité, une carte d'assuré social ou une copie de relevé bancaire avant la conclusion du contrat de location. Les contrevenants s'exposeraient alors à une sanction maximale de 2 ans de prison et de 30 000 € d'amende.