Un conseiller à votre écoute au 0 973 019 208 7 jours sur 7, de 9h30 à 19h

rappel gratuit

 

​Tout savoir sur le prêt familial ou amical Pour obtenir un prêt immobilier à un taux véritablement attractif, la meilleure solution reste encore de se tourner vers les personnes les plus soucieuses de votre intérêt personnel : les membres de votre famille ou encore vos amis les plus proches.

Pour obtenir un prêt immobilier à un taux véritablement attractif, la meilleure solution reste encore de se tourner vers les personnes les plus soucieuses de votre intérêt personnel : les membres de votre famille ou encore vos amis les plus proches.
 

Faire jouer la solidarité avec le prêt familial ou amical

Lorsque toutes les autres portes sont fermées, les membres de la famille ou les amis de longue date peuvent présenter une alternative à votre problème de financement. L'avantage d'un prêt familial ou amical pour l'achat d'un logement est que tous les points du contrat sont librement négociables, aussi bien la fixation du montant, le taux d'intérêt ou la durée de remboursement. En plus, il n'y a pas de frais de gestion à acquitter ! Toutefois, il est préférable de réaliser une reconnaissance de dette par écrit, au cas où les relations avec vos proches seraient amenées à se détériorer. On ne peut jamais anticiper l'apparition de tensions ou de conflits au fil de la vie...
Par ailleurs, sans acte écrit, il est impossible d'attester la réalité du prêt vis-à-vis du fisc, qui considérera alors la transaction comme un don manuel soumis à une probable taxation. Lorsque le prêt familial ou amical dépasse 760 €, l'emprunteur est tenu de le déclarer comme tel, au moyen de l’ imprimé n° 2062, à joindre avec sa déclaration de revenus. En outre, si le prêt familial ou amical est assorti de taux d'intérêt même infimes lors du remboursement, le prêteur devra les déclarer comme des revenus de capitaux mobiliers, revenus bien entendu imposables.
 

La cession des droits épargne logement

Les particuliers ont la possibilité de contracter des Plans Epargne Logement (PEL) auprès de leur banque, et obtenir des prêts avantageux après quelques années d'épargne obligatoire. Fait beaucoup moins connu, ils peuvent également céder leurs droits épargne logement à leurs proches s'ils le désirent. L'idée ici n'est pas de céder l'épargne accumulée, mais uniquement les droits à prêt acquis grâce à cette épargne. La cession des droits épargne logement peut se faire au profit du conjoint, des enfants ou des petits-enfants, des frères et sœurs, des parents et des grands-parents, des neveux et nièces, des oncles et tantes, ou des membres de la famille du conjoint. En revanche, la cession entre cousins ou concubins n'est pas admise. Seules les personnes elles-mêmes titulaires d'un PEL depuis au moins 3 ans peuvent bénéficier de la cession des droits épargne logement.
 

Le prêt personnel entre particuliers

Le prêt personnel entre particuliers autrefois marginal se développe rapidement en France. Il vise à contourner les établissements bancaires traditionnels pour permettre à des particuliers dotés d'une épargne suffisante de financer directement des crédits à la consommation d'autres particuliers. Dans les faits cependant, ce sont bien souvent les membres de la famille, les amis ou encore les collègues de travail de l'emprunteur qui acceptent de financer un projet avec leur épargne, comme par exemple l'acquisition d'un logement neuf. L'ensemble des démarches est réalisé en ligne, en se connectant sur les sites agréés par la Banque de France.