mes favoris

Le financement

5 conseils pour bien choisir son prêt immobilier

Vous aimeriez obtenir un crédit pour acheter un bien ? La banque est un passage indispensable. Voici 5 conseils pour bien choisir son prêt immobilier.

Mis à jour le 02/11/2020

accountant-1238598_640.jpg

Bien choisir son prêt immobilier

Si vous envisagez de faire un prêt immobilier pour acheter un bien, la banque est un passage indispensable. Cependant, vous ne connaissez pas la marche à suivre ? Opter pour le meilleur prêt immobilier, ou du moins le plus adapté, est un travail qui s’effectue en amont. 

Comme il n’est toujours pas évident d’obtenir un crédit aux conditions avantageuses, voici 5 conseils pour bien choisir son prêt immobilier.

Calculer sa capacité d’emprunt et d’achat immobilier  

Comme son nom l’indique, la capacité d’emprunt désigne la somme qu’un emprunteur peut recevoir d’un établissement bancaire pour financer son achat immobilier. Il s’établit notamment en fonction des critères suivant :

  • La valeur d’achat du bien immobilier
  • La durée d’emprunt : un crédit immobilier s’étale le plus souvent entre 5 et 30 ans. Plus la durée du crédit s’allonge, plus vous payez d’intérêts
  • Le montant de l’apport personnel ainsi que les aides auxquelles vous pouvez prétendre
  • Le taux d’endettement : il ne doit pas dépasser 33 % de vos revenus. Pour calculer le taux d’endettement, il suffit de faire le rapport entre vos charges et vos revenus.

Choisir le meilleur taux pour son prêt immobilier

Entre sécurité et taux plus bas mais variable, le choix du taux d’intérêt immobilier peut se révéler difficile… En effet pour bien choisir son prêt immobilier, un crédit à taux fixe peut être intéressant puisqu’il permettra à l’emprunteur de connaître précisément le montant total de l’opération. Et à l’inverse d’un taux variable, le prêt immobilier à taux fixe n’évolue pas dans le temps !

Cependant, même si son taux d’intérêt peut être révisé pendant le remboursement d’un emprunt, le taux variable est généralement plus faible que le taux fixe lors de la souscription. Alors en cas de forte baisse des taux d’intérêt, il peut permettre une réduction du coût des mensualités. Sécurité oblige, sachez que l’emprunteur peut inclure une clause autorisant le passage d’un taux révisable en taux fixe.

 

Residence_81241_04.jpg

Immobilier neuf

Vérifier le taux effectif global sur son offre de crédit immobilier

Le taux d’effectif global résume le coût d’un crédit immobilier dans sa globalité : frais de dossier, frais d’assurance, garanties… Il doit absolument apparaître sur toute offre de prêt immobilier, et permet à l’emprunteur de comparer plus facilement les offres entre elles. 

Grâce au TEG, l’emprunteur pourra s’il le souhaite se tourner vers une offre de prêt à taux nominal élevé, mais avec des coûts accessoires raisonnables… Ces derniers peuvent représenter une somme totale non négligeable.

Faire appel à un courtier en assurance de prêt immobilier

Avant d’obtenir votre offre de prêt immobilier, la banque peut vous demander de souscrire un contrat d’assurance emprunteur, couvrant au minimum l’invalidité et le décès. Le but étant qu’elle gère le remboursement du crédit et ainsi couvrir les autres membres de la famille. Le rôle du courtier sera de négocier les meilleures conditions d’assurance de prêt immobilier. 

Cet expert du crédit et de l’assurance accompagne et aiguille l’emprunteur dans le choix de l’offre la plus adaptée. Sachez que faire appel à un courtier en assurance peut vous permettre de réaliser une belle économie, jusqu’à 10 000 € sur le coût total de votre crédit.

Profiter des aides de l’État au crédit immobilier

D’autres aides pour un achat immobilier permettent de réduire le coût de votre prêt. En effet, les prêts aidés par l’État sont souvent une aubaine pour acquérir un bien immobilier. À la condition d’un revenu maximal, ils permettent à l’emprunteur de bien choisir son prêt immobilier en lui facilitant l’acquisition d’un bien. Le prêt aidé peut être utilisé de deux manières :

  • Comme prêt complémentaire : le prêt à taux zéro (PTZ), l’éco-Prêt à taux zéro, le prêt action logement, etc. Bien que plafonnées, il est possible de cumuler ces aides au prêt immobilier.
  • Comme prêt principal : le Prêt Accession Sociale ou le Prêt Conventionné ou non finance une partie de votre crédit immobilier.

Vous êtes à la recherche d’un logement neuf ? Appartement ou maison, le groupe Marignan propose des biens de différentes tailles et à différents prix.