Un conseiller à votre écoute au 0 973 019 208 7 jours sur 7, de 9h30 à 19h

rappel gratuit

 

Le statut de loueur en meublé professionnel (LMP) Le statut de Loueur de meublé professionnel (ou LMP) permet aux investisseurs immobiliers de bénéficier d'avantages fiscaux lors de la mise en location de logements meublés.

Le statut de Loueur de meublé professionnel (ou LMP) permet aux investisseurs immobiliers de bénéficier d'avantages fiscaux lors de la mise en location de logements meublés. Ce statut est avant tout réservé aux propriétaires bailleurs de plusieurs biens immobiliers, pour lesquels la location représente une part majoritaire de leurs revenus.
 

Quelles conditions remplir pour obtenir le statut LMP ?

Le statut LMP est destiné aux investisseurs mettant en location leur bien immobilier meublé. Trois conditions sont nécessaires pour y prétendre :
  • Le propriétaire (ou l'un des membres de son foyer fiscal) doit s'inscrire au Registre du Commerce et des Sociétés (RCS) en qualité de loueur en meublé professionnel.
  • Le total des recettes annuelles que le propriétaire perçoit pour son activité locative meublée doit être supérieur à 23 000 €. Pour ce faire, il est généralement nécessaire de posséder plusieurs logements en location.
  • Le total des recettes issues de la location doit être supérieur au total des autres revenus professionnels du foyer fiscal du propriétaire.
Un investisseur ne remplissant pas ces trois points peut se tourner vers le statut LMNP (loueur en meublé non professionnel), dont les déductions fiscales demeurent attractives.
 

Quels sont les avantages fiscaux offerts par le statut LMP ?

Le statut LMP offre aux investisseurs plusieurs types d'avantages fiscaux :
  • Déduire davantage de charges qu'une location classique et donc diminuer sensiblement la part du revenu locatif imposable.
  • Imputer l'intégralité d'un éventuel déficit foncier (intérêts de l'emprunt compris) sur le revenu global, faisant ainsi diminuer celui-ci.
  • Un allègement ou une exonération de plus-values en cas de revente (sous conditions) et une exonération de l'ISF.
  • En cas de décès du propriétaire, ses héritiers profiteront d'allègements sur les frais de succession.
L'ensemble de ces avantages fiscaux permet d'accroître la rentabilité de votre patrimoine immobilier.
 

Quels sont les inconvénients liés au statut LMP ?

Le statut LMP présente également certains inconvénients. Sur le plan financier, les loueurs en meublé professionnel doivent supporter deux charges supplémentaires : les charges sociales des commerçants (qui sont toutefois déductibles du bénéfice imposable) et une contribution économique territoriale (CET). Cette dernière comprend la CFE (cotisation foncière des entreprises) et la CVAE (cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises). Sur le plan comptable, les investisseurs ayant opté pour le statut LMP sont soumis à des formalités plus complexes et plus importantes que des loueurs classiques. Enfin, sur le plan de l'investissement, la location meublée induit également des coûts supplémentaires en matière d'équipement et d'ameublement du logement. Toutefois, l'ensemble de ces inconvénients est largement compensé par les nombreux avantages liés au statut LMP.