Un conseiller à votre écoute au 0 973 019 208 7 jours sur 7, de 9h30 à 19h

rappel gratuit

 

Pourquoi devenir propriétaire ? C'est une question que se posent régulièrement de nombreux foyers français à l'heure d'envisager un premier achat immobilier.

 

Etre locataire : liberté... et précarité

Le statut de locataire offre de nombreuses libertés au premier rang desquelles la possibilité de déménager facilement. En effet, sans contrainte hormis le respect de sa période de préavis, un locataire pourra plus facilement quitter son logement si sa situation professionnelle ou familiale venait à changer. En outre, faire le choix de la location est souvent synonyme de tranquillité financière puisque c'est le propriétaire qui prend en charge le coût des éventuels travaux de remise aux normes du logement, l'entretien de certains équipements et certaines charges de copropriété. Sans compter qu'un locataire n'est pas tenu de payer la taxe foncière.

Cette situation n'en reste pas moins précaire : un locataire ne vit pas chez lui et son propriétaire peut mettre fin à son contrat de location s'il décide d'occuper lui-même son bien ou de le revendre. Enfin, si un locataire prend peu de risques financiers, il ne capitalise pas non plus pour son avenir. Un loyer représentera pour lui une charge encore plus lourde lorsque son pouvoir d'achat diminuera à l'âge de la retraite.
 

Etre propriétaire : patrimoine et personnalisation

De nombreux locataires sont devenus propriétaires pour en finir avec la précarité de la location et les déménagements à répétition. Toutefois, posséder son propre logement présente bien d'autres avantages.

Acheter son logement permet de se constituer un patrimoine immobilier : les sommes investies dans son acquisition – le coût du prêt immobilier notamment – seront amorties à la revente. L'immobilier est en effet le placement financier le plus judicieux compte tenu de la progression rapide et constante de la valeur de la pierre, plus importante que celle des salaires. Au même titre qu'un locataire, un propriétaire peut également être éligible à l'Aide personnalisée au logement (APL) s'il se situe sous un plafond de ressources. Par ailleurs, un primo-accédant peut compter sur plusieurs dispositifs d'aides à l'accession comme le PTZ+ ou la TVA réduite dans certaines zones géographiques, notamment s'il achète dans l'immobilier neuf.

Un propriétaire peut se permettre de personnaliser à l'envi son logement, même durant la construction d'une résidence neuve grâce aux Travaux modificatifs acquéreurs (TMA). Une fois le crédit immobilier remboursé, le propriétaire d'un logement peut envisager sereinement sa retraite, et léguer son bien à ses descendants. Le statut de propriétaire limite néanmoins la mobilité géographique et s'accompagne de charges nouvelles (taxe foncière, charges de copropriété, etc.) : un coût minime au regard des avantages de posséder sa résidence principale.
 

A quel moment devenir propriétaire ?

Pour bénéficier au mieux des avantages offerts par le statut de propriétaire, il faut savoir acheter au bon moment. De manière générale, une situation familiale et professionnelle stable est préférable pour acquérir son propre toit. Cela vous évitera d'avoir à revendre votre bien immobilier pour déménager en cas de changement de lieu de travail, ou encore de trouver une surface plus grande pour fonder une famille. Malgré tout, autant franchir le pas le plus tôt possible : si les banques accordent encore des prêts immobiliers aux actifs proches de la retraite, ces derniers sont plus difficiles à obtenir et leur période de remboursement est souvent plus courte que pour un jeune fraîchement arrivé sur le marché du travail.

Le chiffre : 50 %

C’est la part des jeunes de moins de 30 ans qui rêve de devenir propriétaires de leur logement, selon un sondage réalisé par l’institut CSA en mars 2014.
Il s’agit de l’objectif prioritaire d’un jeune sur quatre, avant ceux de fonder une famille, voyager ou créer sa société. Ils sont deux sur trois à souhaiter devenir propriétaires entre 26 et 30 ans, et neuf sur dix à envisager de réaliser leur projet d’achat immobilier dans un avenir proche.