mes favoris

Les dispositifs d'investissements

Investissez dans le neuf avec la loi Pinel

Acheter et louer un logement neuf permet de bénéficier d’une réduction d’impôt, grâce au dispositif de défiscalisation Pinel. Comment cela fonctionne-t-il ? Quelles sont les conditions à remplir ? Le point avec Marignan.

Mis à jour le 01/10/2020

Residence_77881_01-v3.jpg

Loi Pinel

En cette période de forte incertitude, investir son argent dans la pierre rassure. Concret, sécurisé, fiable, l’investissement immobilier locatif connait un succès grandissant auprès des Français. Le principe ? Acheter un logement pour le louer et ainsi percevoir des revenus complémentaires chaque mois. 

Sous conditions, l’investissement immobilier peut ouvrir droit à une réduction d’impôts intéressante grâce au dispositif de défiscalisation de la loi Pinel. Quels sont les avantages de cet investissement en 2020 ? Quelles sont les conditions pour en bénéficier ? Marignan fait le point sur la loi Pinel en 2020.

Le principe du dispositif de défiscalisation de la loi Pinel

Mise en place en 2014, la loi Pinel vise à faciliter l’accès au logement dans les zones de forte tension sur le marché immobilier (où la demande est bien supérieure à l’offre) et à encourager la construction de logements neufs dans ces secteurs. Pour inciter les investisseurs à mettre leur bien en location, l’État leur accorde une réduction d’impôts étalée sur plusieurs années. 

Le montant de cette réduction est égal à 12 %, 18 % ou 21 % du prix d’achat du logement. Ce bonus fiscal est bien sûr soumis à plusieurs conditions. La loi Pinel est prolongée jusqu’en décembre 2021, mais à partir du 1er janvier 2021, le dispositif se limitera aux investissements réalisés au sein de logements situés dans un bâtiment d’habitation collectif. Vous vous interrogez sur la meilleure manière d’investir en Pinel ? Découvrez tous nos conseils pour investir.

Quelles sont les conditions pour obtenir la réduction d’impôts ?

Pour bénéficier de cette baisse d’impôts Pinel, il est indispensable de remplir plusieurs conditions liées à la localisation du logement, au type et aux caractéristiques du bien immobilier, aux ressources du locataire, à la durée de location et au montant du loyer.

Les zones éligibles à la loi Pinel

Pour obtenir la réduction d’impôts Pinel, le logement doit être bâti dans une zone éligible au dispositif de défiscalisation, car la mesure vise à dynamiser la production de logements neufs sur certaines zones. Après un recentrage, le bénéfice s’applique uniquement sur les zones A, Abis et B1.

Ces zones sont considérées comme celles où la tension immobilière est la plus forte et correspondent globalement aux grandes métropoles et communes en périphérie des grandes villes. Un simulateur en ligne permet de connaître directement si la zone concernée est éligible au Pinel. En fonction de la zone, les plafonds de loyers et de ressources pour le locataire varient.

Pour quel type de bien immobilier ?

L’État a également fixé certaines conditions relatives au type de bien immobilier. Tous les logements ne sont pas éligibles au dispositif. Pour bénéficier de l’avantage fiscal, le bien ciblé doit être :

  • Neuf, en état futur d’achèvement (VEFA) ou ancien mais rénové à l’état neuf
  • Occupé à titre de résidence principale
  • Performant sur le plan énergétique (conforme aux normes énergétiques RT 2012…)

 

Les critères liés au locataire

Afin de favoriser l’accès à la location des ménages modestes, la loi Pinel fixe des plafonds de ressources pour les locataires. Pour que le propriétaire du logement bénéficie de la réduction d’impôts, les locataires ne doivent pas percevoir des revenus supérieurs à certains seuils déterminés dans la loi.

pinel.jpg

Source : service-public.fr

Les conditions liées à la location

L’acquéreur du logement éligible Pinel s’engage à louer le bien pour une durée minimale et incompressible de 6 ans. Le montant de la réduction d’impôt est proportionnel à la durée de location :

  • 12 % pour 6 ans
  • 18 % pour 9 ans
  • 21 % pour 12 ans

Le logement doit être mis en location dans un délai maximum d’un an, après son acquisition. Autre condition : le loyer est également plafonné. En effet, le but du dispositif Pinel est de permettre aux ménages modestes d’accéder à un bien en locatif à un tarif accessible, dans des zones très prisées où les loyers sont élevés.

10315-Crozet-Green-Pers-Web.jpg

Investir dans le neuf

À combien s’élève la réduction d’impôts Pinel ?

Le montant de la réduction d’impôts attribuée au titre de Pinel dépend du prix d’achat du bien et de la durée de location. La baisse d’impôts représente 12 % (6 ans), 18 % (pour 9 ans) ou 21 % (12 ans) du coût d’acquisition du bien.

 

Les avantages d’un investissement immobilier locatif en Pinel

Se lancer dans un investissement immobilier locatif en Pinel comporte de nombreux avantages, ce qui explique certainement le succès du dispositif, prorogé à plusieurs reprises par le gouvernement.

Investir dans un bien immobilier neuf éligible au Pinel permet de :

  • Percevoir un complément de revenus chaque mois grâce aux rentes locatives
  • Obtenir une réduction d’impôts pouvant aller jusqu’à 63 000 euros, répartis sur plusieurs années
  • Préparer sa retraite en achetant sa future résidence principale
  • Se constituer un patrimoine immobilier à léguer à ses proches
  • Faire fructifier son épargne en plaçant son argent dans la pierre (plus-value à la revente…)

Investir en Pinel répond à vos objectifs d’investissement ? Découvrez tous les programmes neufs éligibles à la loi Pinel, disponibles à la vente.