mes favoris

L'achat dans le neuf

Le parcours client d’un achat dans le neuf

Vous souhaitez acheter ou investir dans un logement neuf ? Marignan vous détaille les différentes étapes pour devenir propriétaire d’un appartement ou d’une maison neuve.

Mis à jour le 22/10/2020

Residence_67131_01.jpg

Achat dans le neuf

Vous envisagez d’acheter un logement neuf, mais vous ne savez pas par où commencer ? Que ce soit pour acquérir votre résidence principale ou réaliser un investissement locatif, il est essentiel de procéder étape par étape. 

L’achat d’un bien immobilier neuf ne se déroule pas de la même manière qu’un achat dans l’ancien, surtout si vous achetez sur plan. Marignan vous détaille les étapes clés d’une acquisition dans l’immobilier neuf.

Devenir propriétaire d’un logement neuf : de nombreux avantages

Acheter dans le neuf possède de nombreux avantages. Si vous êtes locataire, en achetant votre résidence principale, fini les loyers à régler chaque mois. L’argent que vous versez chaque mois, pour rembourser vos mensualités de prêt, participe à la constitution de votre patrimoine immobilier. Vous investissez par et pour vous-mêmes. L’opportunité d’acheter un bien immobilier peut d’ailleurs correspondre au besoin de changer de logement : une naissance, une mutation professionnelle…

Acquérir un logement neuf pour de l’investissement locatif permet de percevoir chaque mois des revenus locatifs, de préparer sa retraite ou encore d’obtenir une réduction d’impôt sous conditions (loi Pinel…).

Vous êtes convaincu de l’intérêt de devenir propriétaire dans le neuf ? Voici les étapes d’un parcours client dans le neuf :

1. Définir mon budget d’achat

Avant de vous lancer dans les recherches d’un bien immobilier neuf disponible et répondant à vos attentes, la toute première étape consiste à définir l’enveloppe financière que vous pouvez consacrer à cet achat. Réfléchir en amont au financement vous permettra d’effectuer des recherches de logement plus réalistes et d’éviter ainsi les mauvaises surprises. À moins de disposer d’une fortune personnelle colossale, le prêt immobilier demeure un passage obligé. 

Pour calculer au plus juste votre capacité d’emprunt, rapprochez-vous d’un organisme financeur.

Votre budget d’achat dépend de nombreux facteurs :

  • Votre apport personnel
  • Vos revenus mensuels
  • Vos dépenses à assumer : autres crédits en cours (voiture, prêt à la consommation), enfants à charge…
  • Votre gestion financière
  • Les éventuels dispositifs d’aide auxquels vous pouvez prétendre : prêt à taux zéro pour les primo-accédants, réduction d’impôt Pinel pour les investisseurs…

2 Trouver le logement neuf idéal

Vous avez désormais une fourchette de prix réaliste pour votre achat immobilier. Deuxième étape : vous mettre en quête du bien idéal pour habiter ou pour investir. Les critères de recherche ne seront pas identiques selon votre objectif de départ. Dans les deux cas, le prix du logement doit être en adéquation avec votre budget d’achat.

 

Vous achetez pour habiter ? 

  • L’emplacement : dans l’idéal, le bien doit être situé dans un secteur proche de votre lieu de travail, de l’école où sont scolarisés vos enfants, des endroits que vous affectionnez. La présence de commerces de proximité, d’équipements, de transports en commun est essentielle. 
  • Le type de bien : la superficie et le nombre de pièces doivent correspondre à la composition de votre foyer et votre mode de vie (centre urbain ou campagne, présence d’un extérieur, configuration…) En achetant sur plans (Vefa), des options de personnalisation de l’habitat sont possibles.

 

Vous achetez pour louer ?

  • La situation géographique : ciblez avant tout des biens immobiliers implantés dans des secteurs attractifs où la rentabilité locative sera au rendez-vous. Pour bénéficier de l’avantage fiscal Pinel, choisissez une zone éligible Pinel.
  • Le type de bien : privilégiez les logements les plus prisés sur le marché locatif, comme les appartements de petite surface (studio, T1, T1bis, T2).
Residence_38641_01.jpg

Immobilier neuf

3. Souscrire une solution de financement

Une fois le bien neuf identifié, il vous faut finaliser le financement de cet achat. Si le logement est en Vente en l’état futur d’achèvement (Vefa), concrétisez votre achat en signant un contrat de réservation. Pour souscrire votre emprunt immobilier, vous pouvez traiter en direct avec la banque ou passer par un courtier immobilier. 

Comparez les offres de prêt et faites jouer la concurrence pour obtenir les meilleures conditions (tarif de l’assurance emprunteur, taux d’intérêt…).

4. Officialiser l’achat

Le financement bouclé, rendez-vous chez le notaire pour la signature de l’acte de vente authentique. C’est à ce moment-là que le premier appel de fonds est réglé. Le financement d’un bien immobilier neuf en VEFA est progressif. Les sommes sont versées au fur et à mesure, en fonction de l’avancement de la construction. Des visites sur site sont organisées tout au long de la construction permettant de découvrir le logement, de prendre des mesures… 

Selon le programme immobilier et le promoteur, l’acheteur peut également sélectionner certaines options de personnalisation et prestations : choix des matériaux, de l’agencement…

5. S’installer dans son nouveau logement

Au moment de la réception de l’appartement, il est possible de consigner des réserves éventuelles dans un procès-verbal. Le solde restant dû est payé et le constructeur ou le promoteur vous remet les clés de votre nouveau logement.