mes favoris

En Bretagne, le marché immobilier neuf se porte très bien !

Les différents confinements ont bouleversé les choix immobiliers des français que ce soit pour l'achat d'une résidence principale / secondaire ou pour un investissement locatif. La Bretagne connaît un fort succès notamment auprès des parisiens !

Publié le 03/01/2021

sea-3679445_640.jpg

La Bretagne

Focus sur la demande immobilière en région bretonne

En ce début d’année 2021, le marché immobilier breton est actif, stimulé notamment par les Franciliens à la recherche d’un havre de paix loin de l’agitation parisienne ou d’un investissement locatif. 

Nous vous invitons à découvrir quelques chiffres sur l’immobilier local.

Des biens de plus en plus rares en Bretagne

Aujourd’hui, le marché breton est victime de son succès. En raison du premier confinement notamment et d’une situation économique complexe, la production de logements neufs n’est aujourd’hui plus à même de répondre à la demande. Et pour cause : au-delà des Bretons, ce sont les Franciliens qui s’intéressent à la région. Aujourd’hui, ce sont 15 à 20 % des acheteurs qui viennent de la région parisienne. En raison de la rotation, les biens anciens disponibles sont plus nombreux. 

Ce sont les T2 et T3 qui sont les logements les plus recherchés, tant par les locaux qui souhaitent s’installer que par les investisseurs. Les maisons individuelles se font rares, il en va de même pour les appartements en étage élevé. 

Les raisons du succès de l’immobilier breton

La Bretagne jouit d’une situation enviable dans la mesure où elle est en partie entourée par la mer et l’océan. Mais le marché immobilier local est notamment porté par Rennes, une ville au fort potentiel. Terre de culture et d’histoire, c’est aussi une ville dynamique sur le plan économique. Elle séduit également par ses lignes de métro et surtout le passage de la LGV qui la place à seulement 1 h 27 de Paris. Saint-Malo n’est pas en reste. Située sur les bords de la Manche, cette ville de charme est à seulement 2 h 15 de Paris en TGV. 

Residence_34871_01.jpeg

Immobilier neuf en Bretagne

Autre point à souligner : la Bretagne propose des prix attractifs, surtout pour les Franciliens qui voient les prix de l’immobilier exploser dans leur région. En moyenne, le mètre carré d’un logement neuf en Bretagne est vendu 3 122 € contre 4 228 € en France. 

C’est l’occasion pour les Parisiens d’acheter une maison individuelle ou un appartement pour changer de vie ou simplement pour bénéficier d’un pied à terre non loin de la mer. 

Enfin, pour un investissement locatif dans l’immobilier neuf, la Bretagne séduit grâce à ses nombreuses villes éligibles au dispositif Pinel à l’image de Rennes, Quimper, Brest, Saint-Brieuc, Lorient, Vannes, etc.

Il est donc intéressant d’acheter un bien immobilier en Ille-et-Vilaine, mais aussi dans tous les autres départements de la région Bretagne pour se constituer un patrimoine et réduire ses impôts. À terme, cela permet de bénéficier d’un bien que les investisseurs pourront occuper durant leur retraite. 

Quelques chiffres sur l’immobilier en Bretagne

Pour mieux connaître la nature du marché immobilier de la région, voici quelques chiffres intéressants issus du baromètre immobilier des notaires bretons :

  • Le budget médian qu’un Breton consacre à l’achat de sa maison ancienne est de 185 000 €
  • Le budget médian qu’un Breton consacre à l’achat de son appartement ancien est de 137 000 €
  • Le prix moyen d’un appartement ancien est de 2 640 € par mètre carré contre 4 060 € pour une maison ancienne
  • Un terrain à bâtir coûte en moyenne 53 300 €
  • Une maison coûte en moyenne 185 000 €.

C’est en Ille-et-Vilaine que les prix sont les plus élevés, le Finistère et les Côtes-d’Armor offrent quant à eux les prix les plus bas de la région.

Si vous êtes vous-même intéressé par l’achat d’un bien neuf en Bretagne, contactez nos experts qui vous proposeront des programmes immobiliers adaptés à votre profil.