mes favoris

Immobilier neuf : quelles sont les régions qui ont le mieux résisté à la crise sanitaire ?

Comme les autres secteurs, l’immobilier neuf n’a pas été épargné par la crise sanitaire Covid-19. Ventes, nombre de réservations, prix… Marignan fait le point sur les régions qui ont le mieux résisté à la crise sanitaire Covid-19

Publié le 10/02/2020

coronavirus-4914028_640.jpg

Immobilier et crise sanitaire

Immobilier neuf : l’impact de la crise sanitaire selon les régions

Le recul général de l’activité économique au deuxième trimestre n’a échappé à personne. Comme les autres secteurs, l’immobilier neuf n’a pas été épargné. 

Ventes, nombre de réservations, prix… Marignan fait le point sur les régions qui ont le mieux résisté à la crise sanitaire Covid-19.

Les impacts du confinement et de la crise Covid-19 selon les zones

Les spécialistes de l’immobilier neuf ont constaté une baisse des réservations dans toutes les régions. Les chiffres communiqués par le ministère du Logement au mois d’août permettent d’identifier les régions qui ont le mieux résisté aux conséquences de la crise sanitaire et du confinement. 

En ce qui concerne les achats de logements neufs, les zones moins urbanisées ont en effet été plus épargnées que les grandes villes et métropoles.

 

Les chiffres

Au deuxième trimestre 2020, l’immobilier neuf a compté 20 400 réservations d’appartements ou de maisons, soit une baisse de 41,7 % par rapport au deuxième trimestre 2019.

Cette baisse est particulièrement nette pour les appartements (- 42,3 % de réservations en un an) mais touche aussi les maisons (- 33,1 %).

 

Quelles sont ces régions moins denses qui ont été les plus épargnées ?

Bourgogne-France-Comté

C’est dans le Centre-Est de la France que l’on constate la baisse la moins forte des réservations avec - 20,7 %. Les logements situés dans les villes frontalières avec la Suisse (Pontarlier, Morteau…) sont toujours plus prisés que le reste de la région, dont le marché immobilier reste peu dynamique depuis la crise de 2008.

 

Centre-Val de Loire

Dans la région Centre-Val de Loire, la baisse des réservations est de – 25,5 %. Un chiffre d’autant plus encourageant qu’en 2019, la région avait connu un record de biens neufs vendus (2 627). Il faut dire que la ville de Tours tire cette tendance à la hausse et qu’Orléans suit sa lancée : + 10 % de ventes dans l’immobilier neuf en 2019.

 

Provence-Alpes-Côte d'Azur

La baisse de réservations d’achats de logements neufs pour la région PACA est de -26,8 % pour le deuxième trimestre 2020. La vente de maisons neuves s’est quant à elle plutôt maintenue, ce qui est intéressant à prendre en compte puisque le prix moyen de celles-ci est bien plus élevé que dans le reste de la France.

 

Normandie

Parmi les zones les moins impactées au deuxième trimestre 2020 : la Normandie avec une baisse des réservations de – 27 %. On constate aussi que le marché des logements neufs en Normandie  a été un des seuls à observer une augmentation de mises en vente de logements neufs. Une des causes évoquées est la commercialisation de résidences de grande taille.

 

Nouvelle Aquitaine

Avec « seulement » -31,3 % de réservations, la région Nouvelle Aquitaine ne s’en sort pas trop mal. Au second trimestre 2020 ce secteur a enregistré 1 348 réservations de logements neufs (contre 1 961 au second trimestre 2019). Depuis le déconfinement, les acteurs du secteur ont bien remarqué que les acquéreurs étaient de nouveau actifs. Le marché a retrouvé sa dynamique.

 

Residence_47292_03.jpeg

Immobilier neuf

Les prix de l'immobilier neuf post crise Covid-19

Les prix ont été impactés par la crise sanitaire, notamment pour les maisons neuves. Force est de constater que suite au confinement, la demande pour des biens offrant verdure et extérieur est en augmentation.

Les chiffres

Le prix moyen des appartements neufs au deuxième trimestre 2020 est en augmentation de +2,6 % par rapport à la même période l’année précédente. Il faut compter désormais 4 400 €/m2.

Le prix moyen des maisons neuves est de 307 941 € (+11,3 % par rapport au deuxième trimestre 2019). Il intéressant de constater que l’augmentation du prix des maisons neuves 5 pièces et plus est de +20,7 % par rapport au deuxième trimestre 2019.