mes favoris

Une demande immobilière toujours de plus en plus forte en Loire-Atlantique !

En Loire-Atlantique, le marché immobilier confirme d’année en année son dynamisme, porté par une croissance démographique toujours plus forte. Une attractivité qui profite également à l’agglomération nantaise.

Publié le 02/23/2021

nantes-2542973_640.jpg

Nantes

En Loire-Atlantique, le marché immobilier confirme d’année en année son excellent dynamisme. Porté par une hausse démographique continue depuis plus de 40 ans, l’immobilier dans l’agglomération nantaise connaît une forte croissance, qui devrait encore s’amplifier avec l’impact de la crise sanitaire. 

Qualité de vie, emplacement idéal à proximité de la côte, économie en pleine expansion, les bonnes raisons de s’installer à Nantes sont nombreuses. Stimulée par les achats immobiliers des nouveaux arrivants, mais aussi par les investisseurs, la demande immobilière ne cesse de croître en Loire-Atlantique.

Une démographie en forte croissance depuis plus de 40 ans en Loire-Atlantique

Dans son recensement de la population rendu public en décembre 2020, l’Insee a analysé les données démographiques recueillies sur la période 2013-2018. Force est de constater que la croissance de la population observée dans le département de la Loire-Atlantique n’est donc pas directement liée à la crise sanitaire de 2020, mais a débuté plusieurs années avant.

Avec 83 700 habitants supplémentaires en 5 ans, le département de la Cité des Ducs marque une croissance démographique s’élevant à +6,3 %. Une progression qui le positionne dans le top 3 des départements les plus dynamiques sur le plan démographique, juste derrière la Gironde et la Haute-Garonne. Comptant désormais davantage d’habitants que le Val-de-Marne et la Seine-et-Marne, deux départements franciliens stratégiques, la Loire-Atlantique peut se targuer d’attirer toujours plus de nouveaux arrivants.

Si cette vitalité démographique n’est pas la conséquence directe des déménagements post-confinement, le contexte sanitaire actuel devrait sans nul doute contribuer à l’accentuer dans les années à venir. En effet, échaudés par le confinement, lassés de vivre dans des appartements de petites surfaces, les Franciliens sont de plus en plus nombreux à s’installer en province, et en particulier dans les villes de la côte Atlantique, réputées pour leur économie florissante.

Comment expliquer cette attractivité ?

Qu’est-ce qui incite ces nouveaux habitants à s’installer à Nantes ? Les atouts du département sont nombreux :

  • Une excellente qualité de vie (l’océan Atlantique à 45 minutes de voiture, de nombreux espaces verts, un réseau de transports en commun performant, un patrimoine historique riche, une liaison TGV directe vers Paris)
  • Une importante offre de logement neuf en Loire-Atlantique : à Nantes, Orvault, Saint-Herblain, Bouguenais, de nombreux programmes immobiliers neufs sortent de terre. Le choix est large avec des logements adaptés aux jeunes couples, aux familles, mais aussi aux investisseurs immobiliers voulant placer leur argent dans la pierre.
  • Une économie particulièrement compétitive : premier pôle économique de l’Ouest, Nantes compte un tissu d’entreprises diversifié et équilibré avec l’implantation de mastodonte comme Capgemini, des industries historiques (dans l’aéronautique avec Airbus et Daher, la conserverie avec Saupiquet et Cassegrain, la construction navale avec les chantiers de Saint-Nazaire) et des start-ups du digital ou de l’environnement ultra créatives en plein développement.
Residence_68135_01.jpeg

Immobilier neuf à Nantes

Une demande immobilière en forte hausse à Nantes et ses alentours

Résultat direct de la croissance démographique de la région nantaise : une demande immobilière qui a explosé ces dernières années. Appartements à louer ou à vendre, maisons à acquérir pour y vivre ou à rénover pour revendre : les biens disponibles à la vente se négocient très rapidement. 

Pour les acheteurs d’aujourd’hui, c’est la perspective de réaliser une belle plus-value à la revente. Pour les investisseurs, c’est l’assurance d’une vacance locative très faible.

Une agglomération nantaise très prisée

Si la ville de Nantes totalise environ 315 000 habitants, son agglomération compte plus de 650 000 résidents. Ce large secteur compte de nombreux marchés de report pour les acquéreurs potentiels n’ayant pas le budget pour acheter un bien immobilier au cœur de Nantes. 

La tendance démographique et la demande immobilière sont également en hausse dans les communes accolées à la ville. Rezé, Sautron, Bouaye, Saint-Léger-les-Vignes, Thouaré-sur-Loire voient leur population augmenter. La première couronne de Nantes, avec des communes comme Couëron ou La Chevrolière, connaît un succès grandissant, notamment sur les maisons individuelles.

Un secteur propice à l’investissement locatif

De nombreux particuliers cherchent à investir via la loi Pinel à Nantes et dans sa région. En effet, la Cité des Ducs comme de nombreuses communes environnantes se situent en zone B1, éligible au dispositif de défiscalisation immobilière. Ainsi, en achetant un bien immobilier pour le mettre en location (en respectant les conditions imposées par le dispositif), les investisseurs deviennent propriétaires d’un bien immobilier et profitent simultanément d’une réduction de leurs impôts étalée sur plusieurs années. 

À Nantes, la tension sur le marché locatif est tellement forte que les appartements se louent en moyenne 15 jours après le départ du dernier locataire. Un contexte qui favorise une excellente rentabilité locative pour les investisseurs.