mes favoris

Vers une prolongation de la loi Pinel et du Prêt à Taux Zéro (PTZ)

Depuis que la Loi Pinel et le Prêt à taux zéro ont été mis en place, il a souvent été question d’y mettre un terme. Or, ces deux dispositifs font l’objet d’une prolongation en 2021.

Publié le 11/04/2020

Residence_58341_02.jpeg

Immobilier neuf

Depuis que la Loi Pinel et le Prêt à taux zéro ont été mis en place, il a souvent été question d’y mettre un terme. Or, cette année encore, les deux dispositifs font l’objet d’une prolongation. 

Crise sanitaire oblige, le plan de relance du Gouvernement ne pouvait se passer de telles aubaines pour redémarrer le marché de l’immobilier après le confinement. Faisons un point sur les principes de ces dispositifs et les conditions d’éligibilité.

Financer votre achat grâce au Prêt à taux zéro

  • Principe

Le Prêt à taux zéro a été créé en 1995 afin de stimuler la construction de logements neufs dans les zones dites tendues, c’est-à-dire là où la demande est plus forte que l’offre. Comme son nom l’indique, il s’agit d’un crédit immobilier sans aucun intérêt à rembourser. Un réel avantage pour les emprunteurs qui devront cependant cumuler ce prêt à un autre. En effet, le PTZ ne finance que jusqu’à 40 % de la valeur du bien.

  • Conditions

Plusieurs critères rentrent en compte pour l’attribution d’un Prêt à taux zéro. Rappelons que le PTZ a été mis en place avec deux objectifs principaux : stimuler la production de logements neufs et favoriser l’accession à la propriété au plus grand nombre de Français.

Il vous faudra donc être considéré comme primo-accédant pour y avoir droit. C’est-à-dire, ne jamais avoir été propriétaire de votre logement, ou tout du moins, ne pas l’avoir été ces deux dernières années.

Il y a également des conditions de revenus et un niveau de ressources à ne pas dépasser pour être éligible au PTZ. Ensuite, vous devez impérativement habiter le bien acheté ; ça ne peut donc pas être une résidence secondaire, mais bel et bien votre résidence principale.

Enfin, sont aussi pris en compte : la zone géographique dans laquelle vous achetez et le type de bien que vous souhaitez acquérir (neuf ou ancien). Par conséquent, le montant auquel vous pourrez prétendre dépendra donc du zonage (de A pour le plus tendu, à C pour le moins tendu).

  • Prolongation

Pour 2021, il avait été question de restreindre le PTZ à certaines zones les plus tendues, mais aux vues de l’année 2020 que nous venons de passer, cette idée a finalement été abandonnée. Le Prêt à taux zéro joue donc encore les prolongations. Alors, n’attendez pas qu’il s’arrête pour devenir propriétaire !

residence-revelation-brie-compte-robert.jpg

Immobilier neuf

Défiscaliser avec la Loi Pinel

  • Principe

Si au contraire vous souhaitez acheter un logement non pas pour y habiter, mais pour investir dans l’immobilier, la Loi Pinel est doublement intéressante pour vous. Non seulement vous pourrez compléter vos revenus chaque mois grâce à la mise en location du logement, mais ce dispositif vous permet de défiscaliser. Comment ça marche ? Quelles sont les conditions d’éligibilité ? On vous explique tout.

  • Conditions

Mise en place en 2014, la Loi Pinel a été créée afin de favoriser le développement de constructions neuves dans les zones les plus tendues. Il vous faudra donc réaliser votre achat dans l’immobilier neuf afin de prétendre à une défiscalisation. En fonction de la durée de mise en location du logement (6, 9 ou 12 ans), vous pourrez prétendre à une réduction d’impôts équivalente à 12 %, 18 % ou 21 % du prix d’achat du bien. 

  • Prolongation

La prolongation de la Loi Pinel est certes prévue jusqu’en décembre 2021. Notez toutefois que dès le 1er janvier 2021, elle ne concernera plus que les logements situés dans un bâtiment d’habitation collectif.