mes favoris

Comment vendre à un promoteur immobilier ?

Propriétaire d’un terrain constructible ou d’un logement, vous envisagez de le céder à un professionnel de la promotion immobilière ? Cependant, vous vous interrogez sur la marche à suivre pour vendre à un promoteur immobilier ? Zoom sur les différentes étapes à accomplir pour concrétiser votre projet.

Faire évaluer le prix du potentiel constructible de sa propriété

Avant de vous demander comment contacter un promoteur immobilier, vous devez faire appel à un expert indépendant pour connaître la valeur de votre terrain. Afin d’estimer le prix du potentiel constructible, il calcule la surface maximale de plancher sur base du plan local d’urbanisme de la commune.

De son côté, un professionnel de la construction cherche à réaliser une plus-value lorsqu’il achète des terrains pour y construire des logements neufs. Or, pour mesurer la rentabilité de l’opération de promotion immobilière, il effectue une étude de faisabilité.

Il s’appuie sur cette étude et le marché immobilier local pour déterminer le prix d’achat de votre parcelle. Par conséquent, connaître le prix du potentiel constructible de votre bien s’avère fondamental pour évaluer l’offre du promoteur immobilier.

 

Trouver des promoteurs immobiliers sérieux pour mener à bien le projet de construction

Compte tenu des délais entre la signature d’une promesse de vente et la livraison des logements, assurez-vous de choisir un promoteur immobilier qui bénéficie d’une excellente réputation et qui présente de solides garanties financières.

Comment trouver un promoteur immobilier qui répond à ces critères ? Ne négligez aucun canal pour collecter des informations sur les différents promoteurs qui exercent leur activité dans votre secteur :

  • Internet
  • Réseaux sociaux
  • Agences immobilières
  •  Forums dédiés à la construction
  • Etc.
vendre promoteur immobilier.jpg

 

Si vous vous demandez pourquoi vendre à un promoteur immobilier, sachez que vous bénéficiez d’un abattement de 70 à 85 % sur la plus-value immobilière lorsque vous cédez votre bien à un promoteur plutôt qu’à un particulier.

 

 

Négocier le prix de vente et les conditions suspensives avec plusieurs promoteurs immobiliers

La principale négociation à mener avec un promoteur immobilier concerne le prix d’achat de votre terrain ou de votre maison. Pour obtenir la meilleure offre, n’hésitez pas à mettre en concurrence plusieurs promoteurs immobiliers.

Pour sécuriser au maximum l’opération et éviter de vous verser une indemnité en cas d’annulation du projet, le promoteur immobilier a recours à l’ajout de conditions suspensives au sein de la promesse de vente. Les plus courantes sont :

  • Délivrance du permis de construire par la mairie 
  • Obtention de la garantie financière d’achèvement (GFA) obligatoire pour la vente de logements en VEFA
  • Niveau de pré-commercialisation de l’immeuble compris entre 40 et 50 % avant de lancer les travaux

 

Signer une promesse de vente chez le notaire pour concrétiser l’opération

Une fois que vous vous êtes entendu avec un promoteur sur le prix et les conditions suspensives, vous devez formaliser la vente par un acte chez le notaire : la promesse de vente. Deux options s’offrent à vous :

  • Compromis de vente
  • Promesse de vente unilatérale (PUV)

Notez que la signature d’une PUV n’engage que le vendeur. En effet, le promoteur immobilier pourra renoncer à lever l’option d’achat quand il le souhaite. En contrepartie, il s’engage à :

  • Réaliser l’ensemble des démarches administratives à ses frais
  • Verser une indemnisation d’immobilisation qui porte sur 5 à 10 % du prix de vente