09 71 05 15 15

En 2024 Marignan se plie en 4 !
Jusqu'à 18 000€ de REMISE* + Frais de notaire OFFERTS* + Frais de courtage Marignan OFFERTS*

Le financement

Epargne salariale : Qu'est ce que c'est et comment ça fonctionne ?

L'épargne salariale est un dispositif mis en place au sein d'une entreprise pour permettre aux salariés de se constituer une épargne.

Épargne salariale : Qu’est-ce que c’est et comment ça fonctionne ?

Vous avez certainement entendu parler d’épargne salariale ? Mais vous ne savez pas encore ce que c’est exactement ? L’épargne salariale est un dispositif mis en place au sein d’une entreprise, donnant la possibilité aux salariés de se constituer une épargne à utiliser à moyen ou long terme. 

Qu’est-ce que l’épargne salariale ?

L’épargne salariale est un système d’épargne collectif qu’une entreprise met au service de ses employés. Le but est de leur donner la possibilité de se constituer une épargne grâce à différents supports et à différents types de placements financiers.   

Comment fonctionne l’épargne salariale ?

L’épargne salariale s’apparente à une épargne bancaire traditionnelle : des sommes sont versées sur un support qui génère des intérêts à court, moyen et long terme. Mais son fonctionnement s’en distingue toutefois dans la mesure où les sommes versées proviennent à la fois de l’entreprise et de chaque salarié : on parle dans ce dernier cas d’abondements.

Le principe commun à tous les dispositifs d’épargne salariale réside dans le fait que l’entreprise attribue à ses collaborateurs une partie des bénéfices qu’elle a réalisés, afin d’alimenter les supports d’épargne.

L’épargne salariale fonctionne par ailleurs selon deux mécanismes, liés l’un à l’autre :

  • Les dispositifs permettant aux salariés de créer de l’épargne au fil du temps : la prime de participation, la prime d’intéressement et les versements effectués par chaque collaborateur ;
  • Les supports d’épargne, à savoir ceux sur lesquels sont placées les sommes issues de ces dispositifs tels que le PERCO (Plan d’épargne pour la retraite collectif), le PEE (Plan d’épargne entreprise), le PER collectif, le PERCOI (Plan d’épargne pour la retraite interentreprises) ou encore le PEI (Plan d’épargne interentreprises).

Sachez que l’intéressement est un système qui consiste à verser à chaque salarié une prime calculée sur les résultats annuels de l’entreprise. Non obligatoire dans l’entreprise, l’intéressement résulte d’un accord qui définit les modalités de calcul. Cet accord précise le montant du pourcentage des bénéfices que l’entreprise verse à chaque salarié. Dans le cadre d’un dispositif d’épargne salariale, la prime d’intéressement sert à alimenter un plan d’épargne.  

La participation est proche, voire similaire à l’intéressement, car le dispositif consiste à verser à chaque salarié une prime représentant une partie des bénéfices réalisés par l’entreprise. La participation est obligatoire dans les entreprises dont l’effectif est de plus 50 salariés. Un accord de participation est par ailleurs mis en place au sein de chaque entreprise ; il définit les modalités de versement de la prime, le montant et le pourcentage. 

Quel est l’intérêt de l’épargne salariale ?

L’épargne salariale est de plus en plus souvent mise en place au sein d’une entreprise, car son intérêt est double : pour l’entreprise et pour les salariés.

Pour l’employeur, l’intérêt est de développer l’adhésion des collaborateurs aux résultats de l’entreprise, ainsi que leur motivation et leur engagement dans le projet d’entreprise. Car plus elle réalise des bénéfices et enregistre des profits, plus l’épargne de chaque salarié augmente. 

Pour les salariés, l’épargne salariale présente l’intérêt de se constituer une épargne, à utiliser à moyen ou long terme, tout en profitant d’une fiscalité avantageuse. Certains supports d’épargne peuvent ainsi être utilisés à moyen terme, passé une période de 5 ans. Et d’autres le sont au moment du départ à la retraite. Dans ce dernier cas de figure, l’intérêt réside dans le fait de compléter les pensions de retraite perçues.  

Quels sont les avantages de l’épargne salariale ?

Les avantages de l’épargne salariale sont de plusieurs ordres : 

  • Financiers, car chaque salarié peut bénéficier d’un complément de revenus lors de la retraite, ou d’une somme à utiliser pour financer différents projets comme un premier achat immobilier ;
  • Économiques pour l’entreprise, car l’épargne permet de motiver et de fidéliser les collaborateurs ; 
  • Fiscaux, car les sommes placées sur les supports d’épargne sont exonérées du paiement de certaines cotisations sociales et n’entrent pas dans le calcul du montant de l’impôt sur le revenu.

Autre avantage : les sommes placées sur les supports d’épargne salariale sont disponibles à partir de 5 ans pour les PEE et les PEI. 

Quels sont les inconvénients de l’épargne salariale ?

Les inconvénients de l’épargne salariale ne sont en réalité pas nombreux. La seule véritable contrainte à prendre en considération est le fait que les sommes placées sont bloquées pendant une certaine durée, soit durant au minimum 5 années, soit jusqu’au moment du départ à la retraite. 

Mais si vous détenez des supports d’épargne bancaire par exemple, vous savez déjà que cette contrainte permet en réalité de laisser fructifier l’argent.

Quelle fiscalité pour l’épargne salariale ?

La fiscalité de l’épargne salariale compte parmi ses avantages. Les sommes que vous placez sur les différents supports sont exonérées du paiement de la quasi-totalité des cotisations sociales. Seuls les prélèvements sociaux que sont la CSG et la CRDS sont dus, mais à un taux réduit, de 9,70 %, pour le versement sur un plan d’épargne des sommes issues d’un dispositif de participation ou d’intéressement.  

Aussi, les versements provenant de l’entreprise dans laquelle vous travaillez sont également exonérés du paiement de l’impôt sur le revenu (IR). 

Par ailleurs, les intérêts générés par un PERCO de même qu’un PEE bénéficient également d’une exonération du paiement de l’IR.

Sachez que si vous débloquez les plans d’épargne retraite sous forme de rente au moment de votre départ à la retraite, la fiscalité demeure là encore avantageuse. En effet, un abattement (variable selon votre âge à la transformation en rente) est alors appliqué sur le montant de la rente pour le calcul des prélèvements sociaux.

Comment exploiter votre épargne salariale ?

Vous avez la possibilité d’utiliser votre épargne salariale de différentes façons, l’une des manières les plus répandues étant sous forme de rente lors du départ à la retraite. De la sorte, vous pouvez bénéficier d’un complément de revenu intéressant.

Mais une autre manière intéressante d’exploiter votre épargne salariale consiste à vous constituer un apport pour financer un projet d’achat immobilier. Cela vous donne en effet la possibilité d’augmenter votre capacité d’emprunt pour acquérir votre résidence neuve principale, réaliser un investissement locatif ou acheter une résidence secondaire.