09 71 05 15 15

En 2024 Marignan se plie en 4 !
Jusqu'à 18 000€ de REMISE* + Frais de notaire OFFERTS* + Frais de courtage Marignan OFFERTS*

Investir dans le neuf

Assurance loyers impayés : qu'est-ce que c'est et comment ça fonctionne ?

L'assurance loyers impayés est un contrat d'assurance qui protège le propriétaire contre le risque d'impayés et de retard de paiement des loyers.

Assurance loyers impayés : qu’est-ce que c’est et quelles sont ses garanties ?

Appelée également Garantie loyers impayés (GLI), l’assurance loyers impayés est une assurance qui permet de couvrir les propriétaires en cas de retard de paiement ou d’impayés de loyers. Mais cette assurance peut par ailleurs inclure d’autres garanties intéressantes. Si vous mettez en location l’un de vos biens immobiliers ou que vous envisagez de le faire, voici ce que vous devez savoir sur le sujet.

Qu’est-ce que l’assurance loyers impayés ?

Lorsque vous investissez dans un appartement ou dans une maison neuve ou ancienne afin de mettre votre bien immobilier en location, vous souhaitez que tout se passe pour le mieux. Pourtant, vous vous exposez à plusieurs risques. Le risque de retard de paiement de loyer, voire de défaut de paiement, est majeur. Il se peut en effet que les locataires ne payent pas les loyers durant plusieurs mois. Cela fait peser alors un risque sur la solidité de votre investissement et la rentabilité de votre achat. Vous avez alors tout intérêt à souscrire une assurance loyers impayés.

Comme son nom l’indique, ce contrat d’assurance vous protège en premier lieu contre un retard de paiement ou d’impayés de la part du locataire. Appelée également GLI — Garantie loyers impayés —, cette assurance protège donc le propriétaire contre les impayés, ainsi que les dégradations locatives lorsque le contrat inclut ce risque.

De façon concrète, en tant que propriétaire, vous signez un contrat avec une compagnie d’assurance habitation. Vous vous acquittez du versement d’une prime, correspondant généralement à un pourcentage du montant du loyer annuel. En cas d’impayés de loyers, la compagnie vous dédommage. 

Sécuriser votre investissement locatif : c’est bien le principal avantage de l’assurance loyers impayés.

Quels locataires sont éligibles à l’assurance loyers impayés ?

Afin de valider le contrat d’assurance loyers impayés, la compagnie d’assurance passe en revue différents éléments liés au profil du locataire. Pour que celui-ci y soit bel et bien éligible, sa solvabilité est vérifiée. Le locataire doit ainsi obligatoirement bénéficier d’un revenu mensuel représentant au minimum 2,85 fois le montant du loyer.

À ce premier critère d’éligibilité viennent s’en ajouter d’autres, à savoir le fait que :

  • Le logement concerné doit obligatoirement être la résidence neuve principale du locataire ;
  • Le locataire doit bénéficier d’une situation professionnelle stable, à savoir être en CDI hors période d’essai ou être en CDD avec au minimum 8 mois de contrat restants. Les fonctionnaires titulaires de leur poste, de même que les indépendants démontrant au moins deux années d’activité professionnelle ininterrompues, sont également éligibles. Les étudiants bénéficiant d’un garant lui-même éligible à l’assurance loyers impayés entrent également dans le cadre du contrat. 

Plusieurs documents sont par ailleurs examinés, tels que :

  • Les trois dernières fiches de salaire ;
  • Le dernier avis d’imposition ;
  • Le contrat de travail ;
  • Les trois dernières quittances de loyer.

Les types de biens immobiliers couverts par l’assurance loyers impayés

L’avantage de l’assurance loyers impayés ? Elle couvre aussi bien un appartement qu’une maison. 

Notez toutefois que le bien immobilier doit obligatoirement constituer la résidence principale du locataire. 

L’assurance loyers impayés ne couvre donc pas les biens mis en location saisonnière. Elle ne concerne pas non plus les baux commerciaux, ni les logements situés au sein de résidences étudiantes. 

L’assurance loyers impayés est-elle obligatoire ?

L’assurance loyers impayés n’est pas obligatoire, mais elle demeure recommandée. 

En tant que propriétaire bailleur, cette assurance permet de sécuriser votre investissement sur le long terme. Percevoir des loyers de manière régulière est une condition importante d’un retour sur investissement intéressant.

L’assurance loyers impayés s’avère donc une excellente façon de sécuriser votre investissement locatif

Quelles sont les garanties de l’assurance loyers impayés ?

La première garantie incluse dans tout contrat d’assurance loyers impayés concerne donc le retard de paiement de loyers, voire les impayés de la part des locataires. Comment fonctionne cette garantie de l’immobilier neuf ? Quel événement la déclenche ? 

À partir du troisième mois de retard de paiement, la compagnie d’assurance commence à dédommager le propriétaire en lui versant le montant correspondant des loyers impayés. Tant que les loyers ne sont pas versés, le propriétaire continue de percevoir le dédommagement de la part de la compagnie d’assurance. Le service juridique se charge de réaliser les démarches auprès du locataire afin de régulariser la situation. Pour le propriétaire, l’avantage réside dans le fait qu’il continue de percevoir le montant des loyers aussi longtemps que nécessaire. 

Mais d’autres garanties intéressantes peuvent également être intégrées dans ce type de contrat, concernant les points suivants :

  • Les dégradations locatives : grâce à cette garantie, la compagnie d’assurance prend en charge les frais de réparation et de remise en état en cas de dégradations importantes provoquées par les locataires ;
  • La compensation de la perte des loyers durant la période de remise en état du bien ;
  • Le départ prématuré : la compagnie d’assurance verse au propriétaire les loyers impayés lorsque le locataire quitte les lieux avant le préavis de départ prévu dans le bail, ou en cas de décès du locataire ;
  • La protection juridique : cette garantie permet de prendre en charge les coûts liés aux procédures judiciaires ou aux procédures contentieuses entreprises envers le locataire (cela peut ainsi couvrir les frais d’avocat, le coût de l’intervention d’un serrurier ou encore les frais d’intervention d’un huissier, par exemple).     

Concernant le coût d’une assurance loyers impayés, sachez qu’il se situe dans une fourchette allant de 2 % à 5 % du montant annuel du loyer. Cela dépend de la politique tarifaire de la compagnie d’assurance, du montant du loyer à garantir, de même que de l’étendue des garanties incluses au contrat. La moyenne se situe, pour autant, autour de 2 % à 3 %, ce qui en fait un contrat d’assurance accessible, et qui ne pèse pas sur la rentabilité de l’investissement locatif. 

De plus, sachez que les plafonds de loyers couverts par l’assurance loyers impayés peuvent aller jusqu’à 2 000 € à 2 500 € par mois, selon votre contrat.

 

Comment bénéficier de l’assurance loyers impayés ?

Afin de bénéficier de l’assurance loyers impayés, vous devez vous adresser à une compagnie d’assurance habitation. Celle-ci passe en revue le niveau de solvabilité du locataire, en vérifiant que ses revenus mensuels sont au moins 2,85 fois supérieurs au montant du loyer. 

Quelles sont les conditions pour souscrire une assurance loyers impayés ?

Les conditions pour souscrire une assurance loyers impayés concernent à la fois le bien immobilier et le locataire. Concernant le bien, celui-ci peut être un appartement ou une maison. Mais il doit nécessairement s’agir de la résidence principale du locataire.