mes favoris

Peut-on négocier avec un promoteur immobilier ?

Propriétaire d’une maison ou d’un terrain, un professionnel vous a contacté pour le rachat de votre bien. Toutefois, vous vous interrogez sur la possibilité de négocier avec le promoteur immobilier. Marignan vous explique comment vendre à un promoteur immobilier dans les meilleures conditions.

 

Ne pas sous-estimer les risques d’une opération de promotion immobilière

Sachez que la première étape de la négociation consiste à définir le type de vente. En effet, deux options s’offrent à vous :

  • Réaliser une vente sèche basée sur un prix fixe
  • Annexer le prix de vente de votre propriété sur son potentiel constructible

Bien que cette seconde solution présente l’avantage d’obtenir un meilleur prix d’achat, sachez que le délai est plus long pour finaliser la transaction. Par conséquent, prenez soin d’évaluer les risques d’une telle opération avant la signature d’une promesse de vente chez le notaire.

En effet, un projet de promotion immobilière comporte de multiples risques, tels que :

  • Le prix de vente de l’offre initiale n’est pas forcément le prix définitif
  • L’obtention du permis de construire conditionne la réalisation de la vente
  • Le promoteur immobilier doit obtenir un prêt dont la durée et le taux lui conviennent avant de lancer la construction de ses logements neufs.

Par conséquent, il est tout à fait légitime de se demander pourquoi vendre à un promoteur immobilier.

 

Obtenir un meilleur prix de vente grâce à la négociation

negociation promoteur immobilier

Pour déterminer la valeur de votre logement ou de votre terrain, le promoteur immobilier utilise la méthode du compte à rebours. Cette technique consiste à évaluer le prix de vente en déduisant de la surface de plancher calculée sur base du plan local d’urbanisme (PLU) :

  • Différentes marges
  • Coûts liés aux travaux
  • Autres dépenses qui impactent la rentabilité du projet

Cependant, la mairie peut déroger aux articles du PLU et imposer ses propres critères au promoteur. Dans ce cas, le professionnel effectuera une négociation à la baisse du prix de vente.

Voici nos conseils pour négocier avec le promoteur immobilier un prix d’achat qui reflète la valeur de votre bien :

  • Connaître le raisonnement du professionnel
  • Faire appel à un indépendant pour obtenir un rapport sur le prix du potentiel de votre logement
  • Mettre en concurrence les promoteurs immobiliers si votre bien se situe dans un secteur où le marché immobilier est tendu et comparé les différentes offres

 

Négocier les conditions suspensives

À l’image de l’achat d’un appartement, d’une maison ou d’un immeuble par un particulier, la cession de votre terrain à un professionnel nécessite la signature d’un avant-contrat devant un notaire. Ainsi, le promoteur immobilier sécurise son investissement.

Cette promesse de vente peut prendre deux formes distinctes :

  • Compromis de vente
  • Promesse unilatérale de vente (PUV)

En cas d’annulation de la vente, vous avez le droit à une indemnité d’immobilisation qui correspond généralement à 5 % du prix convenu en tant que propriétaire foncier. Or, les promoteurs immobiliers insèrent des conditions suspensives dans le contrat pour se prémunir contre son versement.

Par conséquent, il est indispensable de bien négocier avec le promoteur immobilier. Par exemple, vous pouvez introduire :

  • Clause de transfert du permis
  • Clause d’indemnité en cas de désistement

Vous vous demandez comment contacter un promoteur immobilier fiable ? Nos équipes se tiennent à votre disposition dans nos 14 agences en France pour vous accompagner dans votre projet.